Etats-Unis | Une «Réduction Spectaculaire» de la pollution de l’air

Etats-Unis | Une «Réduction Spectaculaire» de la pollution de l’air

Les satellites de l’agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) ont détecté une « réduction spectaculaire » de la pollution de l’air aux Etats-Unis en raison du confinement dicté par la pandémie de COVID-19, un événement que le scientifique en chef de l’agence, Mitch Goldberg, a estimé qu’il est devenu évident.

La baisse involontaire des niveaux de pollution de l’air est devenue évidente, a déclaré Goldberg dans un communiqué, précisant que les observations recueillies par satellites permettent aux scientifiques de la NOAA de voir comment les sites urbains et industriels contribuent à la pollution atmosphérique d’une région par les émissions de gaz à base d’essence et de particules fines.

L’agence a noté que le dioxyde d’azote (NO2) est un élément clé de la pollution atmosphérique et comme les gens conduisent beaucoup moins lorsqu’ils travaillent à domicile et respectent les pratiques de confinement, les émissions polluantes de NO2 ont considérablement diminué.

Les satellites ont pris des images de mars 2019 et les ont comparées à mars 2020, tout en comparant également les différences observées en semaine et le week-end au cours de la même période. Les différences étaient frappantes, selon la NOAA.

Avec MAP

Voir aussi

Le remède au COVID-19, c’est la Presse, selon le SG de l’ONU

Nations Unies | Antonio Guterres candidat pour un second mandat

Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, dont le mandat arrive à terme à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.