Espagne | Un Marocain innocenté après 15 ans de prison pour viols

Après qu’il a passé quinze ans en prison, la condamnation pour viols d’un maçon marocain a été annulée par le Tribunal suprême espagnol. L’homme présentait des ressemblances physiques avec le vrai coupable, a indiqué ce jeudi 29 juin la justice espagnole.

La chambre pénale du Tribunal suprême, l’une des plus hautes juridictions espagnoles, a «annulé le jugement de l’Audience provinciale (principale instance pénale régionale, ndlr) de Barcelone, du 23 septembre 1992, qui condamnait un homme à un total de 24 ans d’emprisonnement» pour viols et blessures, précise la justice espagnole dans un communiqué.

Après avoir examiné le recours déposé par Ahmed Toummouhi, sorti de prison en 2006, le tribunal a annulé sa condamnation sur la base de nouveaux éléments, dont des rapports d’experts non portés à la connaissance du tribunal au moment du procès. Dans ces rapports, on apprend que «le sperme retrouvé sur les sous-vêtements de la femme agressée ne correspond pas aux marqueurs» génétiques de l’accusé, est-il précisé dans le communiqué. La justice espagnole ajoute que ces rapports ont été établis en 1992 mais que «les experts ne sont pas venus témoigner à l’audience et que le tribunal n’a pas suspendu le procès pour les convoquer» à nouveau.

En accueillant le dénommé Brahim Ghali, l’Espagne “aide” un criminel de guerre à échapper à la justice

Ahmed Toummouhi et un autre Marocain qu’il ne connaissait pas, mort d’un infarctus en prison en 2000, avaient été arrêtés en Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, après une série de viols au début des années 1990. Le vrai coupable, un citoyen espagnol qui présentait des ressemblances physiques avec Ahmed Toummouhi, avait été arrêté quelques années plus tard. Dans une interview publiée dans le quotidien El País en février 2022, l’une des victimes, âgée de 14 ans au moment des faits, avait demandé justice pour Ahmed Toummouhi, accusé à tort.

LR/AFP

,

Voir aussi

Consul général,Sénégal Dakhla

Le Consul Général du Sénégal à Dakhla dément l’information selon laquelle des sénégalais seraient coincés dans le désert marocain

Le Consul général du Sénégal à Dakhla, M. Babou Sène, a démenti formellement l’information véhiculée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...