Dette privée | L’encours atteint 250 MMDH à fin avril (BAM)

Bank Al-Maghrib,Dette privée,CCSRS,Trésor,BDT

L’encours de la dette privée s’est élevé à 250 milliards de dirhams (MMDH) au titre des quatre premiers mois de cette année, en hausse de 4,17% en glissement annuel, selon le Comité de Coordination et de Surveillance des Risques Systémiques (), réuni jeudi au siège de ().

Cet encours est dominé par les émissions des établissements de crédit avec une part de 61,3%, indique dans un communiqué cette 15ème réunion du .

Le paiement des échéances des titres de dette privée n’enregistre pas de défaut sur la période, fait savoir la même source.

S’agissant des émetteurs non-financiers, leur endettement net à fin 2021 ressort à un niveau globalement maitrisé et en baisse à 68% contre 86% à la fin de l’année 2020.

En outre, le précise que les taux obligataires sur le marché secondaire à fin juin 2022 sont en légère hausse par rapport à la fin de l’année 2021, à hauteur de 25 points de base (pbs) pour les bons de () à 2 ans et de 15 pbs pour les à 10 ans et ce, avec un niveau de volatilité qui reste limité quoiqu’en légère augmentation comparé à l’année 2021.

Lire aussi
Supervision Bancaire | Bank Al-Maghrib présente son 18ème rapport

LR/

Voir aussi

Bank Al Maghrib

Supervision Bancaire | Bank Al-Maghrib présente son 18ème rapport

Bank Al-Maghrib (BAM) a présenté, lundi à Casablanca, la 18ème édition de son rapport annuel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...