DEPF | Nécessité d’une approche intégrée pour réduire le sous-emploi

Direction,études,prévisions,financières,DEPF,Emploi,Maroc

L’adoption d’une nouvelle approche intégrée pour réduire le poids du sous- est primordiale, selon un Policy brief publié par la Direction des études et des prévisions financières () sous le titre “les déterminants du sous- au ”.

Cette approche intégrée devrait être développée pour renforcer la croissance, encourager une plus grande création d’emplois de qualité et pour s’attaquer aux obstacles structurels sur le marché du travail qui empêchent les individus de trouver des emplois productifs, qui conviennent à leurs compétences et capacités, préconise la dans ce Policy brief, réalisé en partenariat avec l’Observatoire National du Développement Humain (ONDH).

Cette étude fait ressortir que les développements technologiques, les changements dans les besoins en compétences et les mutations démographiques pourraient également influencer le sous-, et nécessiteraient une anticipation et une réponse adéquate dans la mise-en-œuvre des politiques publiques.

Les décideurs publics, poursuit la même source, devraient aussi se concentrer sur le développement de compétences et de programmes conformes aux évolutions du marché du travail et aux caractéristiques du travail.

Lire aussi
Décès de Rayan | Condoléances de Washington

Tenant compte de la structure de l’économie marocaine, des actions visant à absorber de manière optimale les travailleurs qualifiés, l’appariement entre l’offre et la demande sur le marché du travail sont nécessaires, relève le Policy brief.

Les résultats de cette étude ont souligné la pertinence de mesurer les différents types de sous-emploi afin de prévenir et de traiter ses conséquences. Les données sur le sous-emploi sont devenues un intrant pertinent pour la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques et programmes d’emploi.

Les mesures qui découlent de ces politiques d’emploi dépendront des institutions et d’autres facteurs spécifiques notamment les systèmes de et les politiques d’activation, les services publics de l’emploi, le dialogue social, la législation sur le marché du travail et le développement des compétences et de la formation.

LR/

Voir aussi

Tourisme,Économie,Maroc,Fatim-Zahra Ammor,Écologie,Ressources humaines,vacances,Aéroport

Maroc | Plus de 3,4 millions de touristes ont visité le Royaume à fin juin

Quelque 3,4 millions de touristes étrangers ont visité le Maroc au cours des six premiers …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...