Chakib Benmoussa : L’homme d’Etat qui a fait ses preuves

Chakib Benmoussa : L’homme d’Etat qui a fait ses preuves

Nommé par SM le Roi Mohammed VI, le 19 novembre 2019, en qualité de Président de la Commission spéciale chargée de l’élaboration d’un nouveau modèle de développement, Chakib Benmoussa justifie d’une brillante carrière.

Titulaire des diplômes d’ingénieur de l’Ecole Polytechnique de Paris en 1979, de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées-Paris en 1981 et d’un «Master of Science» du Massachussetts Institute of Technology aux Etats-Unis en 1983, Chakib Benmoussa a occupé plusieurs fonctions dans les domaines de la recherche et de la gestion de projets. En 1987, il est nommé directeur de la Planification et des Etudes puis directeur des Routes au ministère de l’Equipement. Il participe, à ce titre, au lancement du Fonds Routier pour l’entretien et la construction des routes rurales, ainsi qu’au démarrage du premier programme national autoroutier lancé dans le Royaume.

Dynamisme et engagement permanents

Chakib Benmoussa occupe le poste de Secrétaire général du Département du Premier ministre auprès de Abdellatif Filali, puis de Abderrahman Youssoufi (gouvernement d’alternance), de 1995 à 1998. La même année, il quitte la fonction publique pour rejoindre le secteur privé. Il y occupera successivement les fonctions de Président de la SONASID et de Tanger Free Zone, avant de d’être nommé Administrateur Directeur Général du groupe Brasseries du Maroc. Fin 2002, Chakib Benmoussa renoue avec la fonction publique en tant que Wali, Secrétaire général au ministère de l’Intérieur. Au ministère de l’Intérieur, Benmoussa a initié un programme de modernisation de l’administration territoriale, comme il a œuvré pour le renforcement de l’action de décentralisation au niveau des collectivités locales. Il a également participé au lancement de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), en 2005. En février 2006, il est nommé par SM le Roi Mohammed VI, ministre de l’Intérieur, poste qu’il occupera jusqu’en 2010. 

En février 2011, Chakib Benmoussa est  nommé par le Souverain, en tant que président du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE). Dans ce cadre, il a supervisé le démarrage des activités du Conseil et a œuvré pour son développement comme une institution constitutionnelle de référence, représentative de la société civile organisée qui contribue par ses avis à la conduite des politiques publiques au niveau national. Le 9 mars 2013,  il devient Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de Sa Majesté en République Française.

L’expérience de Chakib Benmoussa au département de l’Intérieur et par la suite en tant que ministre, président du CESE, puis ambassadeur, lui sera d’une très grande utilité dans sa nouvelle mission, qu’il aura à mener avec abnégation et objectivité comme le veut SM le Roi Mohammed VI.

ML

Voir aussi

Ivanka Trump au Maroc : Recevoir, c’est tout un art

Ivanka Trump au Maroc : Recevoir, c’est tout un art

Ivanka Trump à la table de SAR la Princesse Lalla Meryem Comme le veut la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.