Canada | Manifestation à Montréal contre les mesures sanitaires

Canada,Montréal,Manifestation

Des milliers de manifestants ont sillonné ce weekend les rues de pour protester contre les mesures sanitaires qu’ils qualifient d’ »excessives et injustifiées ».

En réponse à l’ du collectif « Québec Debout », la foule constituée de familles avec des enfants, de jeunes mais aussi de personnes âgées, a défilé devant le plus grand centre de vaccination du Québec et le Stade olympique avant d’emprunter les rues avoisinantes.

Les participants, dont la majorité ne portaient pas de masques, ont scandé des slogans appelant à la liberté et dénoncé le confinement, le couvre-feu, le port du masque ainsi que le passeport sanitaire.

« Nous considérons les mesures sanitaires comme excessives et injustifiées. Nous demandons un retour à la vie normale. Le moment est venu pour se lever en même temps pour créer un rassemblement historique et pacifique », écrit « Québec Debout » sur sa page Facebook.

Au cours de cette , qui s’est généralement déroulée dans une ambiance paisible, 28 constats d’infraction pour non-respect des mesures sanitaires et six constats d’infraction municipale ont été établis, alors que quatre personnes ont été arrêtées pour entrave au travail des policiers et agression.

Lire aussi
Canada/ COVID-19 | Des désinfectants pour les mains retirés des marchés

La a été dénoncée par le milieu politique et professionnel de la santé.

« C’est profondément désolant de voir des gens réagir comme ça. Malheureusement, les gens qui se rassemblent pour manifester sont en train de contribuer à la prolongation de ces mesures de santé publique », a déclaré le Premier ministre canadien, lors d’une de presse.

Le ministre québécois de la Santé, Christian Dubé, avait affirmé avoir réorganisé les rendez-vous de vaccination prévus samedi pour éviter tout retard.

La ville de a été aussi le théâtre de deux autres manifestations. La première a été organisée à l’occasion de la journée internationale des travailleurs (1er mai).

La seconde, initiée par la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC), a vite été déclarée illégale par le service de de la métropole.

L’événement s’est soldé par l’arrestation de deux personnes en vertu du Code criminel.

La mairesse de Valérie Plante a exprimé sa préoccupation face aux manifestations dans la métropole. « Tout le monde veut un retour à la normale. Les mesures sanitaires servent ce but. Il faut les respecter », a-t-elle écrit sur Twitter.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc,Espagne,Grande-Marlaska,sécurité,économie,culture

Grande-Marlaska | Le Maroc, un voisin absolument stratégique et fiable

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a qualifié, vendredi, le Maroc de “voisin stratégique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...