BAD-Maroc Quel bilan d’étape ?

Amani abouzeid bad maroc

La revue du portefeuille des opérations en cours d’exécution au Maroc confirme l’amélioration de la performance globale, selon Amani Abouzeid, Représentante-résidente de la BAD au Maroc. Cependant les indicateurs chiffrés font défaut…

Le bilan d’étape des projets financés par la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc confirme l’amélioration de la performance globale. A l’origine de ce constat, Amani Abouzeid, Représentante résidente de la BAD au Maroc, lors d’un point de presse, mardi 8 octobre à Rabat, à l’issue d’un atelier sur la revue du portefeuille des opérations en cours d’exécution au Maroc. «La quasi-totalité des opérations marquent une amélioration des performances. Cela confère au Maroc une place de choix en termes de réalisation des projets», affirme-t-elle. Bien qu’aucun indicateur chiffré n’ait été relevé. Exemple: le délai moyen de mise en vigueur des opérations, pour mettre en balance cette performance globale du portefeuille dont se félicite Abouzeid. Et la haute responsable d’assurer que «le portefeuille ne comprend aucun projet à risque et que les gains en efficacité sur les opérations se sont consolidés en 2013».
Cela ne veut pas dire pour autant que tout va bien. Le suivi rapproché de la BAD a montré qu’il reste encore des efforts à déployer en 2014, année de la revue à mi-parcours de la stratégie de la BAD au Maroc. Raison pour laquelle le Bureau de Rabat s’est renforcé en termes de compétences et de moyens techniques pour assurer une bonne focalisation et une meilleure efficacité au niveau de l’accompagnement des projets, explique-t-elle.

28 opérations pour 25, 7 MMDH

Au total, le portefeuille en cours de la BAD au Maroc compte 28 opérations, dont le montant des engagements nets s’élève à 25,7 milliards de dirhams au jour d’aujourd’hui. La ventilation sectorielle révèle le poids de taille des infrastructures qui revendiquent près de 90% des engagements (énergies renouvelables, transports, eau et assainissement). Le reste des interventions de la banque est orienté vers les réformes publiques afin de répondre au mieux aux besoins évolutifs du pays. Dans le même sens, la BAD apporte également son soutien aux secteurs de la formation et de l’agriculture et au secteur privé. Ce dernier revêt d’ailleurs une importance cruciale dans la stratégie décennale de la banque africaine, comme l’a souligné Abouzeid, ajoutant que celle-ci accorde la priorité au secteur privé en poursuivant une approche flexible et sélective. A ce titre, la BAD a accordé un prêt à l’Office chérifien des phosphates (OCP) pour le financement de projets d’infrastructures, selon la Représentante-résidente qui n’a communiqué aucune information sur le montant du crédit. Même constat pour la prise de participation de la BAD dans le fonds Argan pour le développement des infrastructures.

Plus d’assistance technique

Pour plus d’efficience dans la capacité de gestion des projets, la BAD semble tirer des leçons de ses précédents exercices de suivi et d’évaluation en adoptant au cours de cette année «une approche plus flexible» avec la mise en place des opérations d’assistance technique. C’est ainsi que 11 opérations de ce genre sont en cours d’exécution, d’un total de 8 millions d’euros, financées par des dons du fonds des pays à revenu intermédiaire, en plus de 6 études et assistances techniques portant sur les domaines de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur, de la société sociale et de la santé, financées par les fonds fiduciaires de transition. Sur le chapitre de la santé, Abouzeid annonce qu’au cours du mois prochain, la BAD procédera à la signature d’un accord de prêt d’environ 116 millions d’euros en faveur de la couverture médicale. Une intervention qui confirme le renforcement des priorités sectorielles en ligne avec les objectifs de la banque en matière d’inclusion sociale.

Mohamed Mounjid

Voir aussi

Africa Fintech Tour La 10ème étape les 11 et 12 novembre à Casablanca

Africa Fintech Tour | La 10ème étape les 11 et 12 novembre à Casablanca

La 10ème étape du Forum “Africa Fintech Tour” dans sa 4ème édition se déroulera les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.