Libye : Daech a perdu Syrte !

Libye : Daech a perdu Syrte !

Ils auront défendu leur fief libyen pendant plus de six mois. Les combattants de l’Etat islamique ont définitivement perdu Syrte, mardi 6 décembre.

Les combattants de Daech en Libye ont en effet perdu la seule ville d’importance qu’ils contrôlaient hors de la zone syro-irakienne, Syrte, au bord de la Méditerranée.

La victoire des brigades placées sous l’autorité du Gouvernement d’union nationale (GNA) s’est faite au prix de pertes considérables -712 tués et plus de 3.000 blessés- et d’une destruction quasi-totale de la ville, bombardée depuis le mois d’août par l’aviation américaine.

«Environ 30 jihadistes se sont rendus», a annoncé le porte-parole de l’opération. Jamais, jusque-là, les soldats de l’EI n’avaient capitulé, préférant en dernier ressort mener une opération kamikaze pour mourir en martyr. Pourtant, la conclusion de la bataille de Syrte ne signifie pas l’anéantissement de l’Etat islamique en Libye et encore moins la fin du jihad dans le pays. Retour sur une victoire en demi-teinte.

Tous les jihadistes de l’EI n’ont pas été tués à Syrte. Beaucoup ont pu s’enfuir, notamment au début des combats, en mai, avant que la ville ne soit encerclée. Ils mènent d’ailleurs régulièrement des actions de harcèlement depuis l’extérieur de l’agglomération. Sans posséder un territoire, comme à Syrte, les combattants de l’EI reconstituent des cellules dormantes, dans la clandestinité.

Patrice Zehr

Voir aussi

Maroc-Royaume-Uni

SM le Roi félicite la Reine Elizabeth II à l’occasion de son anniversaire

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à SM Elizabeth …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.