Autoroutes du Maroc | Baisse de 19% du CA en 2020

Autoroutes Du Maroc Le Cap De 1 Million D’utilisateurs Du Pass Jawaz Franchi

Le chiffre d’affaires (CA) consolidé des (), a totalisé plus de 3,01 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2020, en baisse de 19% par rapport à l’année 2019.

Cette tendance est expliquée principalement par la régression de 27% du trafic sur le réseau due à la crise sanitaire, précise dans un communiqué sur ses indicateurs financiers.

Néanmoins, poursuit , cette baisse a été partiellement compensée par une augmentation de 45% du chiffre d’affaires lié à l’investissement avec l’avancement des chantiers de construction.

Sur le quatrième trimestre 2020, le chiffre d’affaires consolidé s’élevant à 811 millions de dirhams (MDH), enregistre une baisse de 18% par rapport à la même période de l’année 2019.

Quant au chiffre d’affaires social du T4 2020, il s’est élevé à 660 MDH soit une baisse de 27% par rapport au T4 2019. Ceci dit, le deuxième semestre de l’année affiche une évolution de 28% par rapport au premier semestre qui était “fortement impacté par les mesures sanitaires”, note la même source.

Lire aussi
ADM La réclamation des motards rejetée

En 2020, les investissements ont atteint 663 MDH témoignant de “la volonté d’ADM pour le maintien des projets stratégiques en dépit de la crise sanitaire, permettant ainsi de préserver son écosystème”. Le Bilan affiche ainsi à son actif un cumul d’investissement de 68,21 MMDH à fin décembre 2020, relève ADM.

Le quatrième trimestre 2020 a enregistré 68 MDH d’investissements en augmentation de 35% par rapport à la même période de l’année 2019, concernant essentiellement les travaux de triplement des tronçons de Casablanca-Berrechid, le contournement de Casablanca et les projets d’automatisation.

Les dettes en consolidé à fin 2020 ont atteint 38,97 MMDH contre 37,23 MMDH enregistrés à fin décembre 2019, soit une augmentation de 5% due à l’émission obligataire effectué avec succès en août 2020 de 2 MMDH.

LR/MAP

Voir aussi

plateformes électroniques,franchises douanières,justice fiscale

L’exclusion des transactions via les plateformes électroniques des franchises douanières vise à asseoir la justice fiscale

L’exclusion des transactions réalisées via les plateformes électroniques des franchises douanières vise à asseoir la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...