Australie | La culture marocaine à l’honneur au festival annuel de fleurs Floriade

L’ambassade du en Australie a pris part, dimanche, aux activités de l’événement “Windows to the World”, organisé en collaboration avec les autorités locales de la ville de Canberra.

Cet événement, tenu dans le cadre des activités culturelles programmées pendant la saison du printemps, en marge du festival annuel des fleurs “”, a été l’occasion pour l’ambassade du à Canberra d’ouvrir ses portes à environ 400 Australiens pour découvrir l’histoire et la culture millénaires du Royaume.

Les participants de tout âge ont assisté à la préparation et ont dégusté le thé marocain lors d’une cérémonie du thé traditionnelle, avant de découvrir davantage le à travers une exposition sur les aspects historiques, économiques et culturels du pays. L’exposition a porté sur l’histoire millénaire du depuis la dynastie Idrisside, l’époque préhistorique, la présence romaine au Maroc et la découverte des plus vieux ossements d’Homo sapiens au Maroc datant de plus de 300.000 années, ayant particulièrement fasciné les participants.

Bourita reçoit plusieurs ambassadeurs venus lui présenter les copies figurées de leurs lettres de créance en qualité de représentants de leurs pays au Maroc

Le volet culturel de l’exposition a porté notamment sur la singularité des vêtements traditionnels, la richesse de l’architecture et la beauté des différentes filières de l’artisanat du Maroc, tel que la poterie, les produits en cuir ou encore le Zellige marocain. L’exposition s’est aussi penchée sur la fabrication des produits d’argan, une activité commerciale importante où la femme marocaine joue un rôle essentiel.

Quant au volet historique, il s’est focalisé sur l’histoire de l’indépendance du Maroc, allant de 1956 jusqu’en 1975, année de la glorieuse Marche Verte annoncée par feu SM Hassan II, tournant décisif dans la lutte du peuple marocain pour la récupération des provinces du Sud.

Par ailleurs, les invités ont pu découvrir certaines personnalités célèbres de l’histoire marocaine, telles que Ibn Battuta ou Fatima Al Fihria, fondatrice de Al Quaraouiyine, la plus ancienne université au monde encore en activité.

L’ambassade a également mis en exergue, à cette occasion, le développement économique qu’a connu le Maroc durant les deux dernières décennies, sous le règne de SM le , ainsi que l’engagement du Royaume dans des grands projets d’ en infrastructure, notamment le , premier à conteneurs d’Afrique et de la méditerranée, en plus du plus grand complexe solaire au monde “Noor Ouarzazate”.

Nasser Bourita s’entretient avec son homologue japonais

Dans ce sens, les efforts du Maroc pour devenir l’un des producteurs mondiaux d’énergie verte, en particulier l’hydrogène vert, ont été mis en avant durant la présentation.

LR/MAP

Voir aussi

OLM Souissi,musique africaine

OLM | Souissi Rabat vibre au rythme de la musique africaine

Rabat accueille, du 22 au 24 septembre 2022, une pléiade d’artistes marocains et africains qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...