Commission africaine de l’UA : L’après Zuma se décide

Commission africaine de l’UA : L’après Zuma se décide

La 30ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA) se poursuit jusqu’au vendredi 27 janvier 2017. Parmi les points sur lesquels trancheront les participants à cette réunion, l’élection d’un nouveau chef de la Commission africaine de l’UA à quatre jours de la tenue du 28 Sommet de l’Union Africaine.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre tchadien des Affaires étrangères, président du Conseil exécutif de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a indiqué que la 30ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA), se tient cette année dans un contexte particulier, marqué par de nouveaux défis auxquels le continent africain est confronté. Et Faki Mahamat d’ajouter: «cette réunion se tient à un moment particulier de la marche de notre organisation commune qui attend de se voir se doter d’un nouvel exécutif». L’élection d’un nouvel exécutif de l’UA est en effet  déterminante dans le fonctionnent de cette institution panafricaine.  

Cinq candidats en lice pour succéder à Dlamini Zuma

Les noms des prétendants successeurs de Nkosazana Dlamini-Zuma sont déjà connus. Il s’agit  de Amina  Mohamed Jibril du Kenya,  Pelonomi Venson Moitoi du Botswana, Agapito Mba Mokuy de la Guinée Equatoriale, le Sénégalais Abdoulaye Bathily, et enfin Moussa Faki Mahamat du Tchad.

Pour rappel, l’élection d’un nouveau président de la Commission africaine à l’UA devait initialement se faire en juillet 2016, en marge de la tenue du  27ème Sommet de l’UA à Kigali. Cette élection a été finalement reportée à fin janvier 2017. Les positions du successeur de la présidente sortante de la Commission africaine de l’UA, Dlamini Zuma, se feront sans doute ressentir au niveau de l’Union, sachant que la Sud-africaine Zuma a brillé tout au long de son mandat par une hostilité affichée envers le Royaume et son intégrité territoriale.

Le Maroc a toujours été le bienvenu à l’UA

Le Soudan a réitéré, depuis Addis-Abeba, son soutien au retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA). «Nous avons exprimé le soutien de notre pays au retour du Maroc», a déclaré le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour, en marge de la 30ème  session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA qui s’est tenue mercredi en Ethiopie. Même soutien du côté du Nigéria qui, par la voix du ministre Nigérian des Affaires étrangères Geoffrey Onyeama, a rappelé qu’«Il n’y a pas d’objection à la demande faite par le Maroc de réintégrer l’UA» et que «C’est une bonne chose que nous soyons unis», a-t-il dit.

Ce qui est certain, c’est que le 28ème Sommet de l’UA à Addis Abeba sera riche en annonces. Le retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle africaine mettra fin à des années de politique de chaise vide qui a finalement facilité la tâche aux algériens et aux séparatistes du Polisario. Ce duo, toujours aussi agressif, est adepte des manœuvres dilatoires contre le Maroc.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Les USA soutiennent le Maroc pour un règlement au Sahara

Sahara | Les Etats-Unis «continue à soutenir le processus de l’ONU pour une solution juste et durable au différend de longue date au Maroc»

Les Etats-Unis «vont continuer à soutenir le processus onusien en vue d’une solution juste et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.