Algérie : Face à la crise, le pouvoir tente la planche à billets

Algérie : Face à la crise, le pouvoir tente la planche à billets

Le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia, a présenté, dimanche 17 septembre 2017, le plan d’action du gouvernement qu’il dirige depuis le 15 août dernier, après le limogeage de son prédécesseur, Abdelmajid Tebboune.

Parmi les mesures phares de ce plan d’action, le recours à la planche à billets pour faire face au déficit budgétaire auquel fait face l’économie algérienne, au moment où les cours du pétrole, principale ressource de l’Etat algérien, atteignent des niveaux très bas. Bon nombre d’experts économiques expliquent que «le recours à la planche à billets est en soi un aveu d’échec du pouvoir algérien et de tout un système de gouvernance archaïque». Ils ajoutent que la population algérienne ne sera que plus frustrée à cause de cette décision qu’Ahmed Ouyahia présente comme un exploit, une manière d’éviter, selon lui, l’endettement auprès du Fond Monétaire International (FMI). «Si le gouvernement que conduit Ouyahia a, réellement, l’intention de faire le nécessaire pour sortir le pays de ce bourbier, sa démarche doit être inéluctablement axée sur une ouverture à la société et sur le potentiel qu’elle recèle», estiment de leur côté plusieurs analystes économiques et politiques algériens. «Il faut aujourd’hui se rendre à l’évidence que la manne pétrolière, qui a fait le bonheur des responsables militaires algériens pendant plus de 20 ans, n’a finalement pas été d’un grand apport pour une économie restée totalement otage de cette rente», déplorent-ils. En définitive, il apparaît clairement que les Algériens vont faire face à des années de vaches maigres, surtout qu’en activant la planche à billets, la monnaie algérienne perdra de sa valeur. La question est de savoir si la crise économique qui se profile à l’horizon va toucher les hauts gradés et proches du président Abdelaziz Bouteflika qui, visiblement, ne tient plus vraiment les commandes au Palais d’El Mouradia.

Lire aussi
Sahara Marocain | La Nouvelle Magouille (ratée) du régime algérien

Ah, si l’Algérie n’avait pas perdu tout cet argent à mener sa guerre de 40 ans contre l’intégrité territoriale du Maroc…

ML

Voir aussi

Omicron,OMS,Tedros Adhanom

Tedros Adhanom | Omicron révèle la nécessité d’un accord mondial sur les pandémies (OMS)

Le nouveau variant Omicron du Covid-19, détecté pour la première fois en Afrique du Sud, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon