Akhannouch appelle à une nouvelle génération de réformes liées à la simplification et à la numérisation des procédures administratives

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a appelé, lundi à Rabat, à la préparation d’une nouvelle génération de réformes liées à la simplification et à la numérisation des procédures administratives selon un programme de travail précis.

Présidant la troisième réunion de la Commission nationale de simplification des procédures administratives, M. Akhannouch a appelé “tous les acteurs des administrations, établissements publics, collectivités territoriales et le reste des organismes concernés, à travailler à la préparation d’une nouvelle génération de réformes liées à la simplification et à la numérisation des procédures administratives selon un programme de travail précis”, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

Il a aussi appelé à placer la transformation numérique et le partage d’informations et de documents entre les administrations en socle d’une véritable réforme dans le cadre du chantier de simplification des procédures, afin de mettre en phase l’administration avec les attentes des citoyens et des investisseurs et, ainsi, garantir l’efficacité et la transparence dans l’encadrement de l’action des services publics.

M. Akhannouch a aussi assuré que le gouvernement veille à mobiliser l’ensemble des ressources afin de mener à bien le chantier de simplification des procédures administratives au Maroc, en application des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’Assiste.

L’amélioration des services du ministère de la Justice est tributaire de la numérisation

Lors de cette réunion consacrée à l’approbation de la version simplifiée des décisions administratives à l’étude au niveau des centres régionaux d’investissement, ainsi qu’à l’examen des résultats de la mise en œuvre des dispositions de la loi 55-19 relative à la simplification des procédures administratives, la ministre déléguée auprès du chef du gouvernement chargée de la Transition numérique et de la Réforme administrative, Ghita Mezzour a présenté le bilan de la mise en œuvre de cette loi, ajoute la même source.

Elle a dans ce sens précisé que 22 décisions administratives avaient été simplifiées et numérisées via la plate-forme électronique « CRI invest », réduisant ainsi de 45 % les documents requis pour les investisseurs, 60 % des documents requis concernant la recevabilité des projets d’investissement, ainsi que 50 % des documents requis concernant la mobilisation du foncier, 33 % des documents requis pour les permis de construire et 45 % des documents requis dans le cadre des licences d’exploitation.

La numérisation de l’administration, un outil fondamental pour renforcer l’efficacité et la transparence

La ministre a révélé qu’afin de réduire de 45% le nombre des documents exigés auprès des investisseurs, 5 techniques de simplification ont été adoptées, notamment le remplacement de certains documents requis, l’octroi par l’administration de certains documents au lieu de les demander à l’investisseur, la production de certains documents seulement après avoir obtenu l’approbation du Comité, la suppression de certains documents non justifiés et le remplacement d’un groupe de documents par des formulaires préparés à l’avance.

Au cours de la réunion, ont également été examinés les volets relatifs au développement du portail national des procédures et démarches administratives « Idarati.ma » et le suivi de la mise en œuvre des procédures simplifiées sur le terrain, selon le communiqué.

Par ailleurs, quatre projets de décret ont été examinés, avec une échéance fixée à fin mars prochain pour approbation.

Cette réunion s’est déroulée en présence du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, du secrétaire général de gouvernement, Mohamed Hajoui et du ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques, Mohcine Jazouli.

LR/MAP

,

Voir aussi

Bankole Adeoye,Nasser Bourita,paix,Rabat,sécurité,UA,Afrique

Le commissaire aux Affaires politiques de l’UA salue les efforts du Maroc pour la consolidation de gouvernements démocratiques et transparents

Le commissaire aux Affaires politiques, à la Paix et à la Sécurité de l’Union africaine …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...