Africa50-BAD-ASIF | Accord pour le développement des infrastructures résilientes au climat

Africa50,Maroc,Afrique,Nadia Fettah Alaoui,BAD,Akinwumi Adesina,Banque Africaine,Marrakech,ASIF

Un protocole d’accord pour le développement de projets d’infrastructures vertes et résilientes au changement climatique en Afrique a été signé, mardi à Marrakech, entre la plateforme panafricaine d’investissement dans les infrastructures « Africa50 », la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Forum Africain des Investisseurs Souverains (ASIF).

Paraphé en marge de l’assemblée générale des actionnaires de « Africa50 », cet accord fait suite à une lettre d’intention qui a été signée en juin dernier à Rabat lors de la Conférence de lancement du Forum Africain des Investisseurs Souverains.

En vertu de cet accord, les parties signataires s’engagent à collaborer en vue de dynamiser le financement et renforcer l’acquisition de compétences et de l’expertise dans le secteur des infrastructures.

La collaboration portera également sur la recherche et la préparation de projets, des éléments essentiels pour attirer les financements.

« Pour combler le déficit de financement des infrastructures en Afrique se situant entre 68 milliards et 108 milliards de dollars par an, nous devons renforcer nos partenariats, aussi bien en Afrique qu’à l’international, afin d’attirer davantage de financements privés dans les infrastructures », a souligné à cette occasion, le directeur général de « Africa50 », M. Alain Ebobissé.

Pont Allenby | Le Maroc s’affirme en partenaire stratégique au niveau international

« Il s’agit d’une étape importante dans la mise en place d’une collaboration solide entre nos trois institutions, et au-delà, avec un grand nombre de fonds souverains africains pour aider à combler le déficit en infrastructures sur le Continent », a-t-il ajouté.

« Africa50 » est une plateforme d’investissement créée par les chefs d’États africains et la BAD, dont le mandat est de développer et d’investir dans des projets d’infrastructures à fort impact en termes de développement, à travers la mobilisation de fonds publics et privés, tout en proposant un rendement attractif aux investisseurs.

À ce jour, Africa50 compte 31 actionnaires, dont 28 pays africains, la BAD, Bank Al-Maghrib et la Banque des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Lancée en juin dernier à Rabat, ASIF (Africa Sovereign Investors Forum) est une plateforme dédiée au développement de projets et à la promotion des investissements en Afrique.

Cette alliance de plusieurs fonds souverains africains vise à dynamiser les investissements sur le Continent et promouvoir le développement et la réalisation de projets structurants à fort impact d’intégration en Afrique.

Issawi Frej | Le Maroc joue un rôle “clé et important” dans la région du Moyen-Orient

LR/MAP

,

Voir aussi

Eswatini,Maroc,Pholile Shakantu,Ryad Mezzour

Ryad Mezzour s’entretient avec la ministre des Affaires étrangères de l’Eswatini

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, s’est entretenu, mardi à Rabat, avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...