vendredi 19 avril 2019

Non-Maghreb : Ça coûte 2% de croissance

«Le Maghreb présente toutes les véritables caractéristiques d’un marché régional de consommation, avec plus de 98 millions d consommateurs», a déclaré le président de la CGEM, lors du Forum des hommes d’affaires du Maghreb, organisé par l’Union nationale du patronat mauritanien (UNPM).

Salaheddine Mezouar regrette que le commerce intra-maghrébin représente moins de 3% des échanges extérieurs des 5 pays du Maghreb, alors qu’à titre de comparaison, ce taux est de 60% pour les pays de l’UE. Pour Mezouar, le non-Maghreb est une aberration, car il coûte à chaque pays 2% de son taux de croissance annuel, selon l’UMA et 5% du PIB cumulé, selon la Commission économique pour l’Afrique de l’ONU.

HD

Voir aussi

IDE en Afrique : Tanger et Casablanca dans le TOP 5

Selon un rapport de la BAD sur la cartographie des investissements sur le continent, les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.