Non-Maghreb : Ça coûte 2% de croissance

Non-Maghreb : Ça coûte 2% de croissance

«Le Maghreb présente toutes les véritables caractéristiques d’un marché régional de consommation, avec plus de 98 millions d consommateurs», a déclaré le président de la CGEM, lors du Forum des hommes d’affaires du Maghreb, organisé par l’Union nationale du patronat mauritanien (UNPM).

Salaheddine Mezouar regrette que le commerce intra-maghrébin représente moins de 3% des échanges extérieurs des 5 pays du Maghreb, alors qu’à titre de comparaison, ce taux est de 60% pour les pays de l’UE. Pour Mezouar, le non-Maghreb est une aberration, car il coûte à chaque pays 2% de son taux de croissance annuel, selon l’UMA et 5% du PIB cumulé, selon la Commission économique pour l’Afrique de l’ONU.

HD

Voir aussi

Les Bourses européennes ouvrent en hausse

Les Bourses européennes clôturent en hausse

Les principales Bourses européennes, à l’exception de Londres, ont terminé en hausse lundi, les investisseurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.