samedi 20 juillet 2019

Le Groupe Attijariwafa bank vire au vert

En effet, c’est avec le Pacte vert qu’AWB s’est lancée dans l’aventure agricole. La banque propose un fonds d’investissement dédié, des solutions de financement des campagnes agricoles et une prévention contre les risques agricoles. Cet engagement se chiffre à hauteur de 25 MMDH.

Le Groupe AWB a ainsi adopté une politique volontariste de soutien de toutes les filières du secteur agricole et de l’agro-industrie, en vue de contribuer de manière efficace au financement de leur développement à travers une offre sur mesure, avec des solutions de financement souple et flexible des investissements adaptées, un crédit en phase avec les mesures incitatives de l’Etat, un fonds d’investissement dédié, une offre de financement des campagnes agricoles, une offre riche d’assurance et une gamme de produits et services bancaires des plus performants. C’est qu’AWB a traduit sa volonté de participer activement à la modernisation du secteur agricole et au renforcement de la compétitivité des opérateurs marocains.

Ainsi, l’offre «Macharii» permet d’optimiser l’investissement, à travers un ensemble de solutions adaptées à la nature du projet et aux spécificités de l’entreprise.

Le fonds d’investissement Agram Invest, quant à lui, a pour vocation d’investir en fonds propres ou quasi-fonds propres dans les sociétés spécialisées dans l’agroalimentaire et l’agro-industrie. Les investissements sont réalisés sous forme de prises de participation au capital ou par souscription à des émissions obligataires simples ou donnant accès au capital des sociétés cibles.

Par ailleurs, afin de  donner plus de souplesse aux projets, l’offre Crédit de Campagne d’Attijariwafa bank a été conçue de manière à adapter les modalités du crédit (montant et durée) à la nature et à la durée du cycle d’exploitation des campagnes. Pour couvrir les besoins d’exploitation et alléger les tensions sur la trésorerie, la banque offre des crédits adaptés à l’activité et à la nature des créances. AWB met ainsi à disposition les services financiers nécessaires, pour donner vie aux investissements et renforcer l’équilibre de l’activité.

LR

Voir aussi

Budget : La privatisation comme ultime issue

La privatisation est de retour! Il semble que, pour sauver le budget, ce soit la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.