samedi 20 juillet 2019

CDM et BMCI, les banques étrangères s’impliquent aussi

Les banques françaises installées au Maroc prennent également part à l’accompagnement du secteur agricole, chacune selon ses intérêts et les spécificités de ses services, à travers des formules de financement attractives des équipements agricoles.

Crédit du Maroc, filiale du groupe bancaire français Crédit Agricole, a lancé une solution baptisée «Agri Machine». Solution destinée aux agriculteurs ou entreprises agricoles souhaitant financer des projets d’acquisition d’investissement agricole. C’est une offre comprenant un apport réduit à partir de 15% du prix du matériel, sur une durée de financement qui peut atteindre 7 ans. Une date d’échéance et une périodicité sont calées sur les périodes de recettes. BMCI, filiale du groupe BNP Paribas, propose, quant à elle, plusieurs solutions d’accompagnement, telles que le financement des exportations des entreprises, la gestion des flux, la sécurisation des encaissements, ainsi que leur dématérialisation, les modes de paiement à l’international, etc.

BMCI a aussi créé un crédit vert qui sert au financement du matériel écologique et des travaux économiseurs d’énergie. Il s’agit, entre autres, de l’acquisition de matériaux isolants pour habitations et travaux d’isolation, l’installation de panneaux solaires, l’acquisition d’un deux-roues écologique ou l’achat d’une voiture hybride… La banque déclare que le bénéficiaire peut emprunter jusqu’à 300.000 DH, sur une durée allant jusqu’à 72 mois.

LR

Voir aussi

Budget : La privatisation comme ultime issue

La privatisation est de retour! Il semble que, pour sauver le budget, ce soit la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.