mardi 19 février 2019

HCP : 112.000 emplois créés en 2018

L’économie marocaine a créé 112.000 postes d’emploi, entre 2017 et 2018, contre une création de 86.000 une année auparavant, selon le Haut commissariat au Plan (HCP).

Quelque 91.000 emplois ont été créés en milieu urbain et 21.000 en milieu rural, précise le HCP dans sa note relative à la situation du marché du travail en 2018, ajoutant que ces emplois ont profité à 85.000 hommes et à 27.000 femmes.

Selon le statut d’emploi, 126.000 postes d’emploi rémunérés ont été créés au cours de cette période, 89.000 en milieu urbain et 37.000 en milieu rural. L’emploi non rémunéré, composé d’environ 98% d’aides familiales, a, en revanche, enregistré une baisse de 14.000 postes, résultant d’une création de 2.000 en zones urbaines et d’une perte de 16.000 en zones rurales, explique le HCP.

Par ailleurs, le HCP fait observer que la situation du marché de travail a été marquée l’année dernière par la persistance à la baisse des taux d’activité et d’emploi, ajoutant que la population en âge d’activité (15 ans et plus) s’est accrue, par rapport à 2017, à un rythme plus important (+1,7%) que celui de la population active (+0,5%).

Le taux d’activité a, ainsi, reculé de 46,7% à 46,2% (-0,5 point) entre 2017 et 2018. Il a baissé de 42,4% à 41,8% en milieu urbain (-0,6 point) et de 54,1% à 53,9% en milieu rural (-0,2 point). Entre hommes et femmes, l’écart des taux d’activité est de 48,7 points (respectivement 70,9% et 22,2%).

Entre 2017 et 2018, le secteur des “services”, avec une moyenne annuelle de 90.000 postes durant la période 2008-2013 et de 35.000 durant la période 2014-2017, a enregistré une création nette de 65.000 postes, 62.000 en milieu urbain et 3.000 en milieu rural, ce qui correspond à une hausse de 1,4% du volume d’emploi dans ce secteur.

Ces nouveaux postes ont été créés principalement par les branches de “commerce de détail hors magasin” (34.000 postes), des “services personnels et domestiques” (13.000 postes) et de la “restauration et hôtellerie” (12.000 postes), selon le HCP.

Durant la même période, le secteur de l’”agriculture forêt et pêche” a créé 19.000 emplois au niveau national, 15.000 en milieu rural et 4.000 en milieu urbain, contre une création de 42.000 emplois une année auparavant et une perte annuelle moyenne d’environ 75.000 postes en 2015 et 2016.

De son côté, le secteur des BTP a créé, entre les années 2017 et 2018, 15.000 postes d’emploi au niveau national, 14.000 en milieu urbain et 1.000 en milieu rural, après une création annuelle moyenne de 22.000 postes au cours de la période 2015-2017.

Le secteur de l’”industrie y compris l’artisanat” a créé, quant à lui, 13.000 emplois (11.000 en milieu urbain et 2.000 en milieu rural), contre une création annuelle moyenne de 10.000 postes au cours des années 2015 et 2017. Ces nouveaux postes ont été créés principalement par la branche de “textile, bonneterie et habillement ” (11.000 postes).

Avec MAP

Voir aussi

Inwi : La marque la plus primée de l’année

Inwi, opérateur digital global a été, encore une fois, la marque la plus primée de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.