Un an de prison ferme pour la journaliste Hajar Raissouni

Alors que son affaire avait provoqué l’indignation au Maroc ainsi qu’à l’étranger, la jeune journaliste marocaine Hajar Raissouni, de 28 ans, vient d’être jugée pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage ».

Elle a été condamnée, ce lundi, à un an de prison ferme par le tribunal de Rabat.

Selon les informations rapportées par l’AFP, son gynécologue et son fiancé, arrêtés et jugés en même temps qu’elle, ont écopé de deux ans de prison ferme. L’anesthésiste a quant à lui, été condamnée à un an de prison avec sursis et la secrétaire de huit mois avec sursis.

Zineb Alaoui

Reporter Sans Frontières | Il ne fait pas bon être journaliste en Algérie

Voir aussi

Guatemala,Dakhla,Maroc,Sahara,consulats

La République du Guatemala ouvre un consulat général à Dakhla

La République du Guatemala a ouvert, jeudi, un consulat général à Dakhla, marquant ainsi son …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...