Un an de prison ferme pour la journaliste Hajar Raissouni

Alors que son affaire avait provoqué l’indignation au Maroc ainsi qu’à l’étranger, la jeune journaliste marocaine Hajar Raissouni, de 28 ans, vient d’être jugée pour “avortement illégal” et “relations sexuelles hors mariage”.

Elle a été condamnée, ce lundi, à un an de prison ferme par le tribunal de Rabat.

Selon les informations rapportées par l’AFP, son gynécologue et son fiancé, arrêtés et jugés en même temps qu’elle, ont écopé de deux ans de prison ferme. L’anesthésiste a quant à lui, été condamnée à un an de prison avec sursis et la secrétaire de huit mois avec sursis.

Zineb Alaoui

Voir aussi

Les Chioukhs Des Tribus Sahraouies Appuient Les Efforts De Restaurer La Libre Circulation à Guergarate

Les chioukhs des tribus sahraouies appuient les efforts de restaurer la libre circulation à Guergarate

Les chioukhs des tribus sahraouies marocaines ont exprimé leur appui total et inconditionnel aux efforts …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.