Tanger | Tenue de la 2e édition de l’Afterwork région de Catalogne & région TTA

La 2ème édition de l’Afterwork région de Catalogne & région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTA) s’est tenue, mercredi soir à Tanger, sous le thème “Entreprises marocaines et catalanes: un partenariat pour faire face aux défis économiques et industriels du futur”.

Co-organisé par le Conseil économique Maroc-Espagne (CEMAES) et la Confédération générale des entreprises du Maroc de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CGEM-TTA), cet Afterwork vient clore une mission d’Affaires, organisée par le CEMAES au profit d’une délégation patronale catalane, Foment Del Treball, l’une des plus importantes d’Espagne.

Cet évènement, qui a réuni les représentants des institutions concernées par le domaine économique, ainsi que les acteurs économiques des deux régions, s’est fixé pour objectif de créer un cadre propice aux échanges et aux synergies entre les décideurs et les hommes d’affaires, contribuant ainsi à l’approfondissement des liens institutionnels et socio-économiques entre les entreprises catalanes et celles de la région TTA.

Dans une déclaration à la presse, le président de la CGEM-TTA et co-président du CEMAES, Adil Rais, a indiqué que cette journée vient clore la visite de 3 jours des entrepreneurs catalans, venus prospecter les opportunités d’affaires au Maroc et en particulier dans la région du Nord, représentant la Foment Del Treball, qui est la plus ancienne organisation européenne d’entreprises et parmi les plus anciennes au monde, notant que la Foment réunit plus de 250.000 membres et représente près de 20% du PIB de l’Espagne.

Immigration : L’Espagne souligne l’importance de la coopération avec le Maroc

Cette délégation est composée de représentants d’environ 20 entreprises de plusieurs secteurs, a-t-il poursuivi, soulignant que le Maroc jouit d’un environnement économique développé, avec des ressources humaines compétentes et des infrastructures importantes, à même d’accueillir les entreprises catalanes.

M. Rais a estimé qu’à l’horizon 2030, la région du Nord verra le nombre d’entreprises catalanes implantées augmenter drastiquement, rappelant que l’Espagne constitue un partenaire important du Maroc, figurant parmi les premiers investisseurs dans le pays, et la région catalane est la région espagnole qui investit le plus dans l’économie marocaine.

De son côté, le président de la Foment Del Treball, Josep Sanchez Libre, s’est félicité de l’accueil chaleureux, de la collaboration et des relations de partenariat avec les autorités régionales, ainsi que la CGEM-TTA, faisant savoir qu’un programme ambitieux sera implémenté prochainement, qui permettra de doubler les exportations catalanes vers le Maroc et d’augmenter le nombre d’entreprises catalanes implantées au Royaume en général, et dans la région du Nord en particulier, de 160 à 400 à l’horizon 2030.

Le partenariat mutuellement bénéfique entre l’Espagne et le Maroc, un exemple pour les pays de la région

Il a également affirmé que la Foment et ses membres sont conscients des grandes opportunités offertes par le Royaume et la région TTA en particulier, qui regorge d’énormes potentialités et représente une porte d’entrée vers le continent africain.

Pour le co-président de la CEMAES, Clemente Gonzales Soler, le Maroc regorge plusieurs opportunités économiques, eu égard à son développement rapide et important, ajoutant que plusieurs entreprises espagnoles comptent s’implanter sur le marché marocain.

Le rôle du CEMAES, a-t-il ajouté, est d’accompagner et conseiller ces entreprises espagnoles qui veulent investir, mais également les entreprises marocaines qui souhaiteraient s’implanter en Espagne.

Les représentants de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), du Centre régional d’investissement (CRI) et de l’office des changes ont, par ailleurs, présenté des exposés sur les opportunités d’affaires présentes dans la région, les avantages offerts aux entreprises espagnoles, ainsi que les spécificités de l’économie marocaine, mettant l’accent sur les mécanismes d’accompagnement et de soutien mis à la disposition des entreprises espagnoles, en particulier celles catalanes, désireuses d’investir au Maroc.

LR/MAP

,

Voir aussi

ciments-du-maroc-:-un-resultat-net-de-994-mdh-en-2023

Ciments du Maroc | Un résultat net de 994 MDH en 2023

La société Ciments du Maroc a réalisé un résultat net de 994 millions de dirhams …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...