Ring the Bell for Gender Equality

ring the bell for gender equality

La Société Financière Internationale (IFC), la Bourse de Casablanca et ONU-Femmes se sont à mobilisés leur tour, pour la promotion de la parité des genres.

Dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes, ces trois institutions ont pris part, aux côtés de 99 autres Bourses à travers le monde, à la septième édition de l’initiative «Ring the Bell for Gender Equality».

Cette initiative vise à promouvoir la participation des femmes en entreprise, sachant que la diversité des genres dans le monde du travail, en particulier parmi les cadres et dans les postes de direction, est un levier de performance pour les entreprises. En effet, les femmes représentent un vivier de talents qu’il faut mobiliser, et de compétences et de créativité que l’on ne peut plus ignorer, particulièrement en ces temps de relance post-Covid-19.

Pour rappel, «Ring the Bell for Gender Equality», est une initiative mondiale, fruit d’un partenariat entre IFC, ONU Femmes, le Pacte Mondial des Nations Unies, l’Initiative des Bourses Durables (SSE) et la Fédération mondiale des Bourses (WFE). Le concept est simple. Des cloches sonnent dans les bourses du monde entier pour promouvoir l’égalité des sexes. Et ça dure depuis 2015.

LR

Voir aussi

Elections 2021

Provinces et préfectures | Les élites locales en quête d’une légitimité ébranlée

Le Maroc compte 62 provinces et 13 préfectures. Leur fonctionnement est régi par la Loi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.