Remboursement des crédits TVA | Signal “très” positif aux TPME

TVA,Remboursement des crédits,GCEM,TPME

Le remboursement des arriérés des crédits de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), annoncé par le Chef du gouvernement, ce lundi à la Chambre des représentants, constitue un signal “très” positif aux opérateurs économiques, en particulier les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), a affirmé le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (GCEM), Chakib Alj.

“La CGEM se réjouit et félicite, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, de son annonce aujourd’hui au Parlement du remboursement, d’ici fin mars 2022, de l’ensemble du stock TVA dû au secteur privé par l’Administration, qui s’élève à 13 milliards de dirhams (MMDH). Il s’agit d’un message “fort” et d’un signal “très” positif donné aux opérateurs économiques, les TPME en particulier, dont la trésorerie est sous pression, notamment en raison de la crise liée au covid-19 qui se poursuit”, a dit M. Alj dans une déclaration à la MAP.

Cette décision, a-t-il soutenu, est aussi en phase avec les recommandations du rapport sur le nouveau modèle de développement et des troisièmes Assises nationales sur la fiscalité pour atteindre la neutralité de la TVA en tant que priorité économique.

Lire aussi
TPME : Une préférence pour les CCA

Les membres de la CGEM, fortement engagés dans le développement économique du pays, saluent les efforts consentis par l’État en soutien à la relance, sous le leadership de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, a fait savoir M. Alj.

Lors de la séance mensuelle consacrée à la politique publique à la Chambre des représentants sur le thème “Plan d’action du gouvernement pour renforcer la construction de l’Etat social”, M. Akhannouch a annoncé que qu’un total de 13 MMDH sera mobilisé, à compter de décembre prochain, pour rembourser les arriérés des crédits de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et ce, afin de permettre aux entreprises de disposer d’importantes liquidités dans leur trésorerie.

L’objectif est de permettre aux entreprises de disposer d’importantes liquidités dans leur trésorerie, afin de résister à la crise sanitaire du covid-19 et de s’engager dans la dynamique de création de valeur ajoutée et d’opportunités d’emploi, a-t-il fait valoir.

LR/MAP

Voir aussi

Groupe OCP,Office Chérifien des Phosphates

Office Chérifien des Phosphates | Le Groupe OCP continue d’écrire sa success-story

Mostafa Terrab, PDG du Groupe OCP L’OCP vient de fêter ses 100 ans d’existence. Un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...