Triche au baccalauréat : Quand un député ignore la loi qu’il a votée

Triche au baccalauréat : Quand un député ignore la loi qu’il a votée

Alors qu’il passait l’épreuve de français, samedi 8 juin 2019, comptant pour l’examen régional du baccalauréat, le député du PJD, Noureddine Kchibel, s’est vu confisquer ses 3 téléphones portables.

Le procès-verbal dressé à son encontre a rappelé que la loi anti-triche, adoptée par le parlement marocain en 2016, interdit le port du téléphone portable à l’intérieur des salles d’examens. Suite à l’éclatement de ce scandale, qui a relancé le débat sur la question du niveau d’instruction des parlementaires, la commission chargée de contrôler les fraudes au niveau de l’Académie régionale de l’Education et de la Formation de Rabat s’est réunie le 10 juin 2019, pour examiner la suite à donner à cette affaire. Ainsi, il a été décidé d’interdire à Noureddine Kchibel de passer l’examen du baccalauréat pendant les deux années à venir.

Ce que prévoit la loi anti-triche au baccalauréat 

Au Maroc, la loi anti-triche est sévère à l’encontre des fraudeurs avérés. Elle prévoit, entre autres mesures disciplinaires, l’interdiction de participer aux examens du baccalauréat pendant deux années successives, outre la peine privative de liberté qui peut aller de 6 mois à 5 ans d’emprisonnement, assortie d’une amende allant de 5.000 à 100.000 DH.  A rappeler qu’en 2017, lors de la clôture de la session parlementaire d’automne, le président de la Chambre des représentants avait indiqué que 100 parlementaires n’avaient pas le bac. Est-il juste qu’un représentant de la nation légifère, sans disposer des aptitudes intellectuelles nécessaires à cet effet?

Dans le cadre des efforts visant à lutter contre la fraude aux examens du bac, la DGSN a annoncé avoir ouvert des enquêtes judiciaires à l’encontre de 49 candidats pris en flagrant délit de triche, lors de l’examen régional du baccalauréat dont les épreuves ont eu lieu le 8 et le 10 juin 2019.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Les USA soutiennent le Maroc pour un règlement au Sahara

Sahara | Les Etats-Unis «continue à soutenir le processus de l’ONU pour une solution juste et durable au différend de longue date au Maroc»

Les Etats-Unis «vont continuer à soutenir le processus onusien en vue d’une solution juste et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.