Rabat | Cérémonie de lancement de l’Année de l’ICESCO de la femme

Le lancement officiel de l’Année de l’ICESCO de la femme, proclamée sous le thème “Femmes pour le futur” et placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a été donné jeudi à Rabat avec une participation de haut niveau.

Cette grande cérémonie, organisée par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), en présentiel et à distance, sous le thème “Femmes icônes: inspiration pour le futur”, a été rehaussée par la participation de femmes de haut niveau dans tous les domaines du monde islamique et d’ailleurs, dont des premières dames, des princesses, des ministres et des dirigeantes d’organisations internationales.

Dans des allocutions de bienvenue, ces femmes ont mis en lumière les rôles que jouent les femmes, en passant en revue leurs parcours et leurs expériences réussies, l’impact de l’inspiration sur leur vie et son rôle positif dans le soutien des femmes et des filles dans leurs sociétés et dans le monde aux niveaux gouvernemental, institutionnel et social.

De son côté, le Directeur Général de l’ICESCO, M. Salem Ben Mohamed El Malek, s’est félicité, dans une allocution de circonstance, que cet évènement bénéficie du Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI pour proclamer 2021 année de la femme, soulignant que cette Sollicitude Royale reflète l’attention toute particulière du Souverain à l’égard des femmes en tant qu’élément essentiel de la société.

Le choix de l’ICESCO de 2021 année pour les femmes n’est pas anodin, mais un choix couronné de mérite pour les rôles pionniers que les femmes jouent et assument avant et pendant le déclenchement de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), car elles ont porté le plus lourd fardeau, et ont occupé les premiers rangs dans les secteurs de la santé et de l’éducation, a fait observer M. Salem Ben Mohamed El Malek.

Et d’ajouter qu’en proclamant l’année de la femme, l’ICESCO réitère sa volonté de donner à la femme les moyens de réaliser ses droits, d’apprécier et d’élever son statut et de mettre en valeur son rôle non seulement au sein de la société, mais aussi dans l’élaboration et la construction de l’avenir, rappelant l’accès de la femme à des postes de direction au sein de l’organisation.

“A l’ICESCO, nous nous employons à autonomiser la femme et à lui conférer le statut qui lui sied, et nous étendons nos mains pour coopérer avec les organes et institutions de nos États membres et avec les organisations internationales, afin de renforcer le rôle pionnier de la femme et la soutenir pour l’édification de générations meilleures pour le futur”, a-t-il souligné.

Et de plaider pour l’élaboration d’une vision prospective qui fera du leadership des femmes une dimension stratégique constante dans tous les projets de développement durable.

Selon son directeur général, l’ICESCO s’apprête à mettre en œuvre un ensemble d’initiatives, de projets et de programmes tout au long de l’année 2021, y compris la création d’une plate-forme internationale spécialisée qui réunira des icônes féminines influentes et inspirantes, le lancement d’un programme de parrainage des initiatives d’innovation et de créativité dans les domaines de la science et la technologie pour les jeunes filles et garçons, et le lancement d’un programme de formation au profit de 1.000 jeunes femmes dirigeantes, outre le renforcement de la coopération et du soutien aux États membres pour relever les indicateurs internationaux relatifs aux femmes en harmonie avec leurs politiques nationales, et pour renforcer les directives pour atteindre les objectifs du développement durable des Nations Unies.

Cette cérémonie a connu le lancement de “Lumière de l’Avenir”, en tant que prélude aux programmes de l’Année de la femme, qui connaitra la mise en œuvre d’un grand nombre d’initiatives et de projets pour le soutien aux femmes et aux filles, et le renforcement de leurs contributions au développement durable de leurs sociétés.

Les trois séances de cette célébration porteront respectivement sur les thèmes suivants: l’inspiration et l’autonomisation des dirigeants gouvernementaux, les contributions des femmes au développement des organisations internationales et l’inspiration et l’excellence dans l’entrepreneuriat sociétal.

De son côté, la séance de clôture sera marquée par la lecture de la Déclaration “Lumière de l’avenir”.

LR/MAP

Voir aussi

Prix du Maroc du Livre 2021

Prix du Maroc du Livre | Ouverture des candidatures pour l’édition 2021

Le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports – département de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.