Omicron | L’Inde revoit la date de reprise des vols internationaux réguliers

Variant Omicron,Inde

Le ministère indien de l’Intérieur a annoncé, dimanche, que la décision sur la date effective de reprise des vols commerciaux internationaux réguliers sera réexaminée selon l’évolution du scénario mondial de la pandémie.

Le gouvernement examinera également la procédure opérationnelle standard sur les tests et la surveillance des passagers internationaux entrants, en particulier ceux qui voyagent en provenance de pays répertoriés dans la catégorie « à risque ».

La décision a été prise à l’issue d’une réunion d’urgence présidée dimanche par le ministre de l’Intérieur, Amit Shah.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur a déclaré que la situation mondiale globale à la suite de l’apparition du variant Omicron avait été examinée de manière approfondie et que diverses mesures préventives avaient été discutées lors de la réunion de dimanche.

La surveillance génomique des variantes sera encore renforcée et intensifiée, a-t-il dit, ajoutant que les responsables de la santé dans les aéroports et les ports seront sensibilisés à une supervision stricte du protocole de test aux points d’entrée.

Lire aussi
New York | Les autorités appellent à la vigilance face au variant Omicron

Plus tôt cette semaine, le ministère de l’aviation civile avait publié une ordonnance autorisant les vols internationaux réguliers à destination et en provenance de tous les pays considérés comme « pas à risque » à compter du 15 décembre prochain.

Cependant, l’inquiétude croissante suscitée par le nouveau variant Omicron a incité le gouvernement à revoir la décision.

Signalé pour la première fois par l’Afrique du Sud le 24 novembre dernier, le variant Omicron a été jugé « préoccupant » par l’OMS car il présenterait un risque accru de contagion par rapport aux autres variants dont le Delta.

LR/MAP

Voir aussi

Omicron,variants,OMS

Omicron pourrait générer des variants plus dangereux (OMS)

La multiplication des cas d’Omicron dans le monde pourrait accroître le risque d’apparition d’un nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...