OCP : De gros efforts dans une conjoncture difficile

Selon la Direction du Trésor et des Finances Extérieures (DTFE), la production de dérivés de phosphates a marqué une hausse de 5,9% durant les quatre premiers mois de l’année 2013.
Cette évolution recouvre une hausse de 12,7% de la production de l’acide phosphorique et, dans une moindre mesure, une progression de 0,9% de celle des engrais naturels et chimiques. Mais, en tenant compte de la hausse de 3,2% durant le mois d’avril, la production de phosphates a enregistré une quasi-stagnation (+0,2%) depuis le début de l’année.

Par ailleurs, les cours du phosphate ont poursuivi leur évolution baissière entamée depuis le début de l’année, pour revenir à 165 dollars par tonne en mai, marquant une baisse de 10,4% par rapport à la moyenne des cinq premiers mois de l’année 2012.
Les cours des engrais DAP et TSP ont affiché des baisses respectives de 5,8% et 3,8% par rapport à la même période un an auparavant, pour ressortir respectivement à 485,1 dollars/tonne et 435 dollars/tonne.
Compte tenu de l’effet prix principalement, le chiffre d’affaires à l’export de l’Office chérifien des phosphates (OCP) a marqué une baisse de 1,1% au terme des quatre premiers mois de 2013 pour s’établir à 12,9 MMDH. Cette évolution résulte du recul de 20,3% des ventes de phosphate et de 8,8% de ses dérivés.

Voir aussi

Al Ajial Holding : Le Koweit renforce sa présence au Maroc

Historiquement, les investissements koweïtiens au Maroc ont été réalisés par le biais du «Consortium Maroco-Koweïtien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.