OCP : De gros efforts dans une conjoncture difficile

Selon la Direction du Trésor et des Finances Extérieures (DTFE), la production de dérivés de phosphates a marqué une hausse de 5,9% durant les quatre premiers mois de l’année 2013.
Cette évolution recouvre une hausse de 12,7% de la production de l’acide phosphorique et, dans une moindre mesure, une progression de 0,9% de celle des engrais naturels et chimiques. Mais, en tenant compte de la hausse de 3,2% durant le mois d’avril, la production de phosphates a enregistré une quasi-stagnation (+0,2%) depuis le début de l’année.

Par ailleurs, les cours du phosphate ont poursuivi leur évolution baissière entamée depuis le début de l’année, pour revenir à 165 dollars par tonne en mai, marquant une baisse de 10,4% par rapport à la moyenne des cinq premiers mois de l’année 2012.
Les cours des engrais DAP et TSP ont affiché des baisses respectives de 5,8% et 3,8% par rapport à la même période un an auparavant, pour ressortir respectivement à 485,1 dollars/tonne et 435 dollars/tonne.
Compte tenu de l’effet prix principalement, le chiffre d’affaires à l’export de l’Office chérifien des phosphates (OCP) a marqué une baisse de 1,1% au terme des quatre premiers mois de 2013 pour s’établir à 12,9 MMDH. Cette évolution résulte du recul de 20,3% des ventes de phosphate et de 8,8% de ses dérivés.

Voir aussi

Al Ajial Holding : Le Koweit renforce sa présence au Maroc

Historiquement, les investissements koweïtiens au Maroc ont été réalisés par le biais du «Consortium Maroco-Koweïtien …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.