Mouvement de mutation dans les rangs des agents d’autorité, 1.819 agents concernés

agents d’autorité,ministère de l’Intérieur

En exécution des Hautes Instructions de , que Dieu L’assiste, prônant une plus grande efficience et une meilleure rationalisation des ressources humaines au sein du corps des , à travers la consécration des critères de compétence et de mérite dans l’accès aux postes de responsabilité, le a procédé à un mouvement de mutation dans les rangs des , qui a concerné 1.819 agents, soit 43% de l’effectif total de ce corps exerçant à l’administration territoriale.

Pour la préparation de ce mouvement, il a été procédé à la mise en œuvre du système d’accompagnement et d’évaluation intégrée à 360 degrés, sur la base d’une approche permettant une meilleure valorisation des ressources humaines et une plus grande objectivité dans l’évaluation du rendement, et qui place le citoyen au centre de l’opération d’évaluation des performances, indique, mardi, un communiqué du ministère.

Ce mécanisme repose sur des visites de terrain au lieu de travail de l’agent d’autorité, effectuées par des commissions chargées de rencontrer et d’accompagner l’agent d’autorité et d’effectuer des entretiens oraux avec les représentants des différents acteurs liés à son environnement professionnel, y compris les chefs hiérarchiques, les subalternes et les responsables locaux relevant des services sécuritaires et extérieurs, explique le communiqué.

Driss Lagrini, enseignant-chercheur

Ces entretiens concernent aussi de larges catégories de citoyens, dont les usagers, les acteurs associatifs et économiques et les élus.

Au cours de cette année, qui a vu la généralisation, pour la première fois, de la mise en œuvre de ce système à l’ensemble des provinces et préfectures du Royaume, plus de 700 (femmes et hommes) en ont bénéficié, précise la même source.

Ainsi, ajoute-t-on, sur la base des critères du mérite et de l’évaluation globale du rendement, ce mouvement a donné lieu à la promotion d’un total de 315 agents d’autorité (femmes et hommes) exerçant au sein de l’administration territoriale et de l’administration centrale du .

A la faveur de ce mouvement, l’administration territoriale s’est renforcée par de nouveaux cadres, lauréat(e)s de l’Institut Royal de l’administration territoriale, et qui sont au nombre de 339, fait savoir la même source.

Le “veillera constamment, en ayant à l’esprit les Hautes Instructions Royales, à consacrer une démarche efficiente dans la modernisation de la gestion de ses ressources humaines, sur la base du strict respect des critères de compétence, de mérite et d’égalité des chances dans l’accès aux postes de responsabilité, et ayant pour finalité la promotion de l’action de l’administration territoriale, selon une dynamique vertueuse mettant l’administration au service des citoyens, de manière à répondre à leurs besoins et à défendre leurs intérêts, comme affirmé par , que Dieu L’assiste, à différentes occasions, et ce dans l’objectif de consacrer la bonne territoriale”, conclut le communiqué.

Régionalisation avancée : Réunion élargie au ministère de l’Intérieur

LR/MAP

Voir aussi

Congrès national de la route,AMPCR,Dakhla

Dakhla | Ouverture des inscriptions au 11ème Congrès national de la route

Le ministère de l’Équipement et de l’Eau et l’Association marocaine permanente des congrès de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...