Mme Hayar met en avant à l’ONU les efforts du Maroc pour la promotion des personnes handicapées

La ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a souligné, à New York, l’engagement du Maroc, sous la conduite sage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en matière de promotion des droits des personnes en situation d’handicap.

S’exprimant mardi lors de la 17è conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées qui se tient du 11 au 13 juin, la ministre a relevé que la dimension du handicap a été intégrée dans le chantier de la protection sociale pour inclure les enfants handicapés, notant qu’il a été procédé à l’augmentation de la valeur du soutien social direct fourni aux familles de ces enfants.

Parmi les avancées réalisées par le Maroc en la matière, la ministre a également cité l’approbation du projet de décret relatif à l’octroi de la carte de personne en situation de handicap basée sur un système d’évaluation du handicap selon la classification de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le gouvernement a redoublé d’efforts pour préparer une myriade de services sanitaires et sociaux destinés aux personnes handicapées dans le cadre du système de protection sociale et en droite ligne d’une approche participative impliquant la société civile et les experts, a signalé Mme Hayar, lors du segment de haut niveau de cette rencontre placée sous le thème “Repenser l’intégration de la perspective du handicap dans la scène internationale actuelle avant la tenue du Sommet du Futur”.

Elle a, de même, indiqué que le nombre d’enfants issus de familles nécessiteuses bénéficiant de la scolarisation a également augmenté, atteignant 26.000 garçons et filles en 2023, ajoutant qu’il a été procédé aussi à l’organisation d’un concours unifié pour les personnes handicapées en 2024 pour embaucher 400 personnes au niveau de la fonction publique, avec un pourcentage de femmes de 30%.

Violence contre les femmes : Patience, le gouvernement consulte…

La ministre a, en outre, évoqué la signature d’un protocole d’accord établissant le cadre contractuel entre l’État et le secteur privé pour l’emploi des personnes handicapées et l’élargissement du programme “NASMAA” d’implants cochléaires au profit des enfants sourds, en partenariat avec la Fondation Lalla Asmae pour Enfants et Jeunes sourds afin d’inclure les pays africains frères, outre le lancement d’un programme de diagnostic précoce.

Le Maroc a procédé également à la mise en place d’espaces temporaires dans les zones touchées par le séisme d’Al-Haouz pour accompagner les personnes handicapées pour obtenir un certificat d’invalidité et leur fournir des prothèses et une assistance sociale, a enchaîné la ministre, rappelant la généralisation du programme national “Villes accessibles”, en partenariat avec les collectivités territoriales.

Elle a, par la même, fait savoir que le Royaume aspire au renforcement de la coopération internationale en matière de promotion des droits des personnes handicapées et à s’ouvrir sur l’ensemble des initiatives et projets destinés à faire avancer cet objectif.

Évoquant la situation à Gaza, Mme Hayar a exprimé la profonde préoccupation du Maroc face à l’escalade continue des actions militaires et à la dégradation des conditions humanitaires dans la Bande, ce qui a un “impact négatif notamment sur les personnes handicapées”.

Fondation Mohammed V pour la Solidarité : En 2016, les Marocains ont mis la main à la poche !

Elle a rappelé que le Maroc appelle à un cessez-le-feu immédiat et à la mise en œuvre des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale de l’ONU.

La ministre a souligné que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, n’a eu de cesse d’affirmer que les efforts politiques et diplomatiques s’accompagnent d’un travail soutenu sur le terrain et d’un effort humanitaire incessant en faveur de la cause palestinienne, relevant que cette dynamique est illustrée par l’action inlassable que déploie l’agence Bayt Mal Al-Qods sous la supervision de Sa Majesté le Roi en vue de préserver l’héritage culturel et historique de la Palestine.

Elle a également rappelé que le Maroc a été le premier pays à acheminer une aide humanitaire directe par voie terrestre à la Bande de Gaza, ajoutant que le Royaume réitère son soutien à la plénitude des droits légitimes du peuple palestinien frère, notamment son droit d’établir un Etat palestinien indépendant sur les frontières du 4 juin 1967 avec Al-Qods-Est comme capitale.

La 17è conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées comprend notamment trois tables rondes sur des questions d’actualité qui alimenteront le Sommet de l’avenir en septembre. Elles portent sur la coopération internationale dans les situations d’urgence humanitaire, les emplois décents et les moyens de subsistance durables, ainsi que les innovations technologiques pour un avenir inclusif.

LR/MAP

,

Voir aussi

Sadiki met en avant le rôle actif du Maroc dans le domaine des biosphères

Sadiki met en avant le rôle actif du Maroc dans le domaine des biosphères

Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...