Journée mondiale de l’Afrique | Le fort engagement africain du Maroc sous le leadership de Sa Majesté le Roi

Journée mondiale de l’Afrique | Le fort engagement africain du Maroc sous le leadership de Sa Majesté le Roi

L’Afrique célèbre cette année sa journée mondiale (25 mai) dans un contexte très particulier marqué par la pandémie du coronavirus qui a sérieusement impacté les économies du Continent où les systèmes de santé sont très fragiles, une conjoncture qui nécessite aujourd’hui plus que jamais une coopération sincère et édifiante et une stratégie novatrice comme l’avait toujours prônée le Maroc avec son fort engagement africain sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI.

La célébration de la journée mondiale de l’Afrique offre l’occasion de mettre en relief l’engament africain du Royaume et sa solidarité avec les pays du Continent conformément à la Vision Royale qui place le citoyen africain au centre de ses préoccupations autour du triptyque : paix, sécurité et développement, et de mettre en avant la politique africaine du Maroc sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi pour le développement et l’émergence d’une Afrique forte, unie et confiante.

La célébration de cette journée particulièrement dans le contexte du COVID-19, offre l’opportunité de mettre en exergue la solidarité du Royaume envers les pays du Continent qui s’est manifestée par l’initiative de SM le Roi Mohammed VI visant à faire face à la pandémie de coronavirus dans le continent africain.

Le Souverain avait ainsi proposé le lancement d’une initiative de Chefs d’Etat africains visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner les pays africains dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie.

Cette initiative royale, qui a suscité un grand intérêt au niveau continental et international, vient s’ajouter aux multiples actions entreprises par Sa Majesté le Roi en faveur de l’Afrique et du citoyen africain comme en témoigne la forte présence du Royaume dans les différents chantiers de la réforme de l’organisation panafricaine scellée lors du sommet extraordinaire tenu en novembre 2019 à Addis-Abeba.

Les initiatives africaines du Royaume qui s’inscrivent en droite ligne avec la vision de Sa Majesté le Roi qui plaidait pour «l’émergence d’une Nouvelle Afrique: Une Afrique forte, une Afrique audacieuse qui prend en charge la défense de ses intérêts, une Afrique influente dans le concert des Nations», érigent en priorité dans toute action africaine commune la sécurité, la stabilité, le développement et la prospérité du citoyen africain.

Pour atteindre ces objectifs tant souhaités par le citoyen africain, le Maroc avait souligné l’impératif de la mise en œuvre du triptyque : responsabilité élargie, bonne gouvernance et reddition des comptes, tout en plaidant pour plus d’efficacité au niveau de la gestion administrative et financière de l’UA, et de clarté et de bonne gouvernance dans la gestion du fonds pour la Paix de l’organisation panafricaine.

Le Maroc a également adhéré à la Zone de libre-échange continentale africaine qui s’inscrit en droite ligne avec les Orientations et la vision de SM le Roi Mohammed VI pour une Afrique intégrée et prospère.

Les actions du Royaume en Afrique s’illustrent également par les multiples Visites Royales effectuées par le Souverain dans plusieurs pays africains et aussi par près d’un millier d’accords et de conventions de coopération signés entre le Maroc et ses partenaires africains.

Côté social, la mise en place de l’Observatoire Africain des Migrations au Maroc, suite à la proposition de SM le Roi Mohammed VI en sa qualité de Leader de l’UA sur la question de la migration vient s’ajouter aux différentes actions de l’engagement africain du Royaume.

Le Maroc apporte aussi dans différents organes de l’UA son expérience et son expertise pour le développement et la stabilité du Continent et pour la prospérité et le bien-être du citoyen africain conformément aux Orientations de SM le Roi Mohammed VI.

Côté environnement, le Royaume sous le leadership du Souverain œuvre sans relâche pour préserver les pays africains des effets néfastes du changement climatique comme en témoigne le Sommet africain de l’action, qui s’est tenu en marge de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 22) organisée à Marrakech en 2016, et qui a fixé trois priorités pour l’action climatique en Afrique : la Commission Climat du bassin du Congo et le Fonds bleu pour le bassin du Congo, la Commission Climat pour la région du Sahel et la Commission Climat des petits États insulaires.

L’opérationnalisation de ces Commissions a été hautement salué par le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine lors d’une réunion sur le «changement climatique et ses impacts sur les Petits États insulaires en développement».

Le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine a fortement salué le leadership et les efforts déployés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour l’opérationnalisation de la Commission dédiée au Bassin du Congo, qui a tenu son premier Sommet des chefs d’État et de gouvernement, à Brazzaville, le 29 avril 2018, sous la présidence de S.E. le Président Denis Sassou Nguesso de la République du Congo, ainsi que l’opérationnalisation de la Commission dédiée à la région du Sahel, qui a tenu son premier Sommet des chefs d’État et de gouvernement à Niamey, au Niger, le 25 février 2019, sous la présidence de S.E. le président Mahamadou Issoufou de la République du Niger, conformément à la décision du 1er Sommet africain de l’action en faveur d’une co-émergence continentale, tenue en marge de la COP 22 (Marrakech, 2016), avait indiqué un communiqué du Conseil.

En cette journée mondiale de l’Afrique, il y a lieu de rappeler l’appui et l’aide apportés par le Royaume, depuis son indépendance, à la lutte pour la libération des pays africains du joug colonial et à la défense de l’unité africaine manifestée par la création de l’Organisation de l’Unité Africaine, dont le Royaume du Maroc est l’un des fondateurs.

LR/MAP

Voir aussi

Guergarate: Le polisario en situation de violation flagrante des résolutions onusiennes

Guergarate | Le polisario en situation de violation flagrante des résolutions onusiennes et des orientations du SG de l’ONU

Le front Polisario est en situation de violation flagrante des résolutions onusiennes et des orientations …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.