Mise en avant à Buenos Aires du rôle pionnier du Maroc dans le développement global de l’Afrique

Maroc,Afrique,Argentine

Le rôle pionnier du Maroc dans le développement global de l’ a été mis en avant dans la capitale Buenos Aires, à l’occasion de la célébration de la Journée de l’.

S’exprimant lors de cette cérémonie, qui s’est déroulée au siège du ministère argentin des Relations extérieures, du commerce et des cultes, l’ambassadeur du Maroc en , M. a affirmé que depuis Son accession au Trône de ses glorieux ancêtres Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a placé le continent africain au centre de Ses préoccupations, en vue de donner au citoyen africain le statut qui lui échoit, à travers de nombreuses initiatives économiques, sociales, culturelles et spirituelles.

Dans ce sillage, M. Fares, doyen des ambassadeurs africains accrédités à Buenos Aires, a fait observer que ce n’est pas un hasard que le Maroc, qui mène une de solidarité basée sur le principe de coopération gagnant-gagnant, est le premier investisseur en Afrique de l’Ouest et le deuxième au niveau continental.

Devant un parterre de diplomates, de personnalités de haut rang, d’universitaires et de représentants de médias, il a également mis en avant l’engagement du Royaume avec les pays africains, à travers une coopération qui ne se résume pas uniquement au partenariat économique et de développement humain, car elle englobe les efforts de maintien de paix, de la et de la stabilité dans de nombreux foyers de tension.

Le Royaume, a-t-il poursuivi, participe à plusieurs missions dans le continent, dans des efforts hautement salués par les Nations unies, comme l’a affirmé, cette semaine, le porte-parole du secrétaire général de l’, Stéphane Dujarric, soulignant que l’organisation internationale est “très reconnaissante” du rôle important joué par le Maroc dans les opérations de maintien de la paix.

Lire aussi
CPS de l’UA | Le Maroc solidaire avec les pays des Grands Lacs, insiste sur la coopération pour combattre le terrorisme dans la région

D’autre part, M. Fares a souligné que les pays d’Amérique du Sud, en particulier l’, sont appelés aujourd’hui à s’ouvrir davantage sur le “continent de l’avenir”, dont la population atteindra 2,5 milliards d’ici 2050, appelant à hisser le niveau de la coopération économique et commerciale qui est toujours en deçà du potentiel et des ambitions des deux continents.

Pour sa part, le vice-ministre des Affaires étrangères, l’ambassadeur Pablo Tettamanti, a souligné l’importance de la célébration du 59e anniversaire de la fondation de l’Organisation de l’Unité Africaine, dont la création couronne, selon lui, des décennies de lutte pour l’unité continentale, appelant à poursuivre le renforcement des liens d’entente et de coopération au niveau bilatéral et dans les foras internationaux.

Dans le cadre de la célébration de la Journée de l’Afrique, le Conseil argentin des relations internationales a organisé une rencontre académique à laquelle ont participé des diplomates, de professeurs universitaires et des chercheurs sur les questions stratégiques.

La rencontre a été axée sur les moyens de promouvoir les relations entre l’Argentine et les pays africains d’une part, et entre l’Union Africaine et les blocs régionaux en Amérique latine.

LR/MAP

Voir aussi

Ukraine,Russie

Ukraine | Avancées russes

Les forces russes contrôlent actuellement «environ 20 %» du territoire ukrainien, soit près de 125.000 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...