Maroc-Pays-Bas | Signature d’un mémorandum d’entente dans le domaine de l’enseignement supérieur

Un mémorandum d’entente (MoU) portant sur la formation d’une nouvelle génération de chercheurs et de diplômés, conformément aux normes internationales a été signé, mardi à Rabat, entre le Maroc et les Pays-Bas.

Paraphés par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui, et la ministre du Commerce extérieur et du développement de la Coopération des Pays-Bas, Liesje Schreinemacher, ce MoU offre la possibilité aux doctorants marocains de bénéficier des programmes de bourses aux Pays-Bas.

Il vise également à soutenir les structures d’innovation, à renforcer les compétences transversales et linguistiques, ainsi qu’à promouvoir la qualité et la gouvernance dans l’enseignement supérieur.

En vertu de cet accord, la partie néerlandaise apporte une contribution financière totale de 1,6 million d’euros par an au “Programme de l’Enseignement Supérieur, de la Formation Professionnelle et Technique (BHO)”, qui est implanté dans 39 pays et dont le Maroc constitue le premier pays signataire.

Ce partenariat a également pour objectif de développer des programmes d’échanges afin d’améliorer l’employabilité des jeunes à travers le partage d’expériences et d’expertises en matière d’enseignement supérieur, de recherche scientifique et d’innovation.

Maroc/ COVID-19 | 89 nouveaux cas confirmés, 6.741 au total

Intervenant à cette occasion, M. Miraoui a rappelé que cette rencontre vient renforcer la coopération bilatérale dans les domaines d’intérêt commun, conformément aux dispositions du plan d’action signé entre les deux parties en juin 2021.

Il a, à ce titre, souligné la progression constante du nombre des publications scientifiques conjointes, qui ont atteint 2.000 publications entre 2010 et 2022, portant sur des thématiques cruciales, telles que la physique, l’astronomie, l’ingénierie et la médecine.

Pour M. Miraou, la signature de ce MoU reflète la volonté commune des deux parties de mettre en place un cadre propice à la promotion et au développement des relations de coopération et de partenariat entre les universités marocaines et leurs homologues néerlandaises.

Dans ce sens, le ministre a expliqué que ce mémorandum a pour but de développer les programmes de bourses universitaires au profit des doctorants de nouvelle génération, dans le cadre de l’encadrement conjoint des travaux de recherche, ajoutant qu’il contribue à la mise en place de programmes communs visant à encourager la recherche scientifique dans les domaines prioritaires pour les deux pays, notamment en ce qui concerne les problématiques liées au développement durable.

La relation entre la France et le Maroc est ‘’unique’’ (Stéphane Séjourné)

Pour sa part, Mme Schreinemacher a fait savoir que cette signature permettra également de contribuer au renforcement des relations de coopération entre les deux pays, en ouvrant la voie aux étudiants marocains en vue de poursuivre leurs études aux Pays-Bas dans des disciplines relatives à l’eau et à l’énergie, en particulier.

Dans une déclaration à la presse, elle a relevé que ce partenariat scellé entre le Maroc et les Pays-Bas constitue une occasion pour les universitaires néerlandais d’apprendre des étudiants marocains et de leur expérience.

Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas au Maroc, Jeroen Roodenburg, a été une opportunité pour les deux parties d’échanger sur les moyens et outils à même de renforcer les relations bilatérales dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.

LR/MAP

,

Voir aussi

Akhannouch | La formation dans le domaine de la médecine, au centre des priorités du projet de l’État social

La formation dans le domaine de la médecine figure au centre des priorités dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...