Mariage des mineurs : Un spectacle itinérant “Le Mur” sillonne 16 régions du Maroc

Mariage des mineurs : Un spectacle itinérant “Le Mur” sillonne 16 régions du Maroc

Le spectacle itinérant “le Mur: Certains donnent leurs filles” fera escale du 16 au 18 novembre à Sidi Kacem, à l’initiative de l’association “Spectacle pour tous”.

Cette nouvelle création artistique qui sillonne 16 régions du Royaume (du 1er septembre jusqu’au fin janvier 2020), grâce à un camion théâtre baptisé “Aji Tfarej” (Viens voir), vise à combattre le mariage des mineurs à travers la sensibilisation des parents et de la société sur les conséquences du mariage précoce, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

En parallèle du spectacle, des représentations théâtrales et des ateliers sont organisés au profit de 50 groupes et menés dans les langues utilisées par les populations locales (darija et amazigh), précise-t-on.

Les spectacles sont pluridisciplinaires avec une composante visuelle très accentuée pour faciliter la participation active du public et pour mieux l’accompagner à la compréhension d’importants messages, souligne le communiqué. Créée en 2010, l’association Spectacle pour tous a pour but de défendre les valeurs de la liberté d’expression dans un cadre artistique à travers la création d’un mouvement culturel impliquant le citoyen marocain.

Elle a mis en place, en 2016, un théâtre itinérant “Camion Théâtre Aji Tfarej”, le premier en Afrique, pour amener des spectacles dans les régions reculées qui n’ont pas accès à des performances, permettant la démocratisation de l’art dramatique.

Par sa mobilité et sa gratuité, “Aji Tfarej” facilite l’accès du citoyen à l’univers du théâtre et aux arts vivants et permet de le sensibiliser et générer des discussions sur des thématiques importantes comme la prévention à l’extrémisme violent, les rapports de genre ou la promotion des capacités créatrices.

Avec MAP

Voir aussi

Cellule terroriste démantelée le 10 septembre

Cellule terroriste démantelée le 10 sept | 5 individus déférés devant le juge d’instruction

Cinq individus, interpellés le 10 septembre par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) pour implication …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.