L’UA se doit de soutenir la souveraineté du Maroc sur son Sahara pour la stabilité du continent (Journal sud-africain)

Le journal sud-africain à grand tirage “The Star” a soutenu que tout plaide pour que l’Union africaine (UA) reconsidère sa position sur le conflit du Sahara et soutienne la souveraineté du Maroc sur son territoire.

“En soutenant la souveraineté du Maroc sur son Sahara, l’UA résoudrait un conflit qui n’a que trop duré et impulserait les progrès du continent en droite ligne des aspirations de l’Agenda 2063”, écrit récemment le journal.

Sous le titre “L’urgence de résoudre le conflit du Sahara : Un impératif pour l’Union africaine pour renforcer la souveraineté du Maroc”, The Star argue que plusieurs raisons justifient l’impérieuse nécessité pour l’UA de réévaluer sa position et de reconnaître la souveraineté du Maroc.

Se basant sur des recherches compilées dans son livre intitulé “L’Afrique en mutation”, l’auteur de l’article, Willah Joseph Mudolo, explique que les liens historiques du Maroc avec le Sahara sont indéniables, rappelant qu’avant l’occupation espagnole, plusieurs dynasties marocaines régnaient sur le territoire, ce qui en faisait une partie intégrante du Royaume du Maroc.

Le gouvernement à pied d’œuvre pour sensibiliser sur la nécessité de parachever l’opération de vaccination

Il a, à cet égard, rappelé que les accords de Madrid de 1975, qui ont mis fin à la domination espagnole, ont également transféré le contrôle administratif au Maroc.

De même, les importants investissements du Maroc au Sahara témoignent de son attachement au développement socio-économique de la région, a-t-il dit, précisant que le Royaume a investi des milliards de dollars dans les secteurs des infrastructures, de l’éducation et de la santé pour améliorer la vie des populations.

En outre, soutient-il, “l’ambitieux plan d’autonomie du Maroc pour la région est de nature à offrir une voie pour une participation politique accrue des populations concernées”.

Le journal relève, en outre, qu’une analyse de la stabilité régionale présente des arguments convaincants et imparables pour soutenir la souveraineté du Maroc.

La poursuite du conflit artificiel autour du Sahara marocain offre un terrain fertile aux activités de trafic de drogue et de contrebande et nourrit les desseins funestes des groupes terroristes qui s’activent dans la sous-région, a-t-il mis en garde.

Maroc | Prolongation de l'état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre 2020

Dès lors, note-t-il, soutenir la souveraineté marocaine favoriserait la stabilité, un facteur crucial pour la sécurité régionale et les efforts d’une intégration continentale plus large, dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

“Enfin, une résolution en faveur du Maroc sauvegarderait l’intégrité territoriale des États africains, un principe cardinal inscrit dans l’Acte constitutif de l’UA”, plaide le chercheur, arguant que cela créerait un précédent contre les mouvements sécessionnistes et la fragmentation des pays africains, favorisant ainsi l’unité continentale.

Dans cette même veine, “The Star” fait observer par ailleurs que le Maroc, l’une des économies les plus dynamiques d’Afrique, a connu une croissance significative au cours de la dernière décennie, relevant que la situation stratégique du pays en tant que porte d’entrée vers l’Europe, sa stabilité politique et ses politiques économiques progressistes en font un acteur essentiel de la transformation socio-économique de l’Afrique.

LR/MAP

,

Voir aussi

sitail ifri

Le partenariat stratégique renforcé entre le Maroc et la France en débat à l’IFRI

L’Institut français des relations internationales (IFRI) a organisé, mercredi, un débat de haute facture avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...