Londres | Des experts salue les efforts du Maroc pour la résolution du conflit artificiel autour du Sahara Marocain

Les efforts concrets du Maroc visant à mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain ont été salués par les participants à une table ronde organisée, vendredi à Londres, par le prestigieux think tank britannique, The Royal United Service Institute (RUSI).

Initié en partenariat avec l’ambassade du Maroc au Royaume-Uni, sous le thème “Résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain : une perspective maroco-britannique”, cet événement a vu la participation d’une kyrielle d’experts et d’éminentes personnalités, qui ont souligné le rôle “fondamental” du Maroc dans la stabilité et la sécurité de la région du Sahel conformément à la Vision Éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

La table ronde a été notamment animée par le professeur Marc Weller, titulaire de la chaire de droit international et d’études constitutionnelles internationales à l’Université de Cambridge, Sir Mark Lyall Grant, ancien conseiller national à la sécurité du Royaume-Uni et ancien représentant du Royaume-Uni auprès de l’ONU, Mbarka Bouaida, Présidente de la région Guelmim Oued-Noun et Hassan Hami, diplomate et écrivain.

Sahara | Le Polisario n’affichera plus ses couleurs en Espagne !

Les intervenants ont échangé différentes perspectives liées au conflit artificiel autour du Sahara marocain incluant des points de vue juridiques, géopolitiques, de développement économique et humain, tout en mettant en exergue la position du gouvernement britannique et l’opportunité de son évolution dans un contexte national et international en mutation.

À la lumière des éléments exposés, les intervenants ont mis en avant l’opportunité pour le Royaume-Uni de s’aligner sur l’élan actuel de la communauté internationale qui soutient largement le plan d’autonomie marocain comme seule solution crédible pour résoudre ce différend régional.

Les exposants ont par ailleurs exprimé leur profonde inquiétude quant à la situation humanitaire alarmante qui prévaut dans les camps de Tindouf en Algérie et ont mis en garde contre l’exploitation du statu quo en faveur d’une propagation de l’extrémisme et du terrorisme dans la région.

Les discussions sur le développement des provinces du Sud et la mise en marche de la régionalisation avancée ont permis aux participants de prendre connaissance des avancées concrètes sur le terrain.

Le soutien à l’initiative marocaine d’autonomie procède de la pleine volonté de l’Espagne de contribuer au règlement du différend du Sahara (Pedro Sanchez)

Une vingtaine de participants de haut niveau ont pris part à cette table ronde inédite, incluant des membres officiels du ministère des Affaires étrangères britannique et du ministère de la Défense, d’anciens ministres britanniques et diplomates, en plus d’experts et chercheurs en matière de géopolitique et de défense.

LR/MAP

,

Voir aussi

rome youssef balla

Le Maroc préside à Rome la 2è session annuelle du Conseil exécutif du PAM

La deuxième session annuelle du Conseil exécutif du Programme Alimentaire Mondial (PAM) s’est ouverte, lundi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...