Libye : L’«Etat islamique»

Bernardino leon representant de l onu en libye

Le Conseil de sécurité de l’ONU a fermement condamné l’attaque «abominable» perpétrée contre un hôtel de Tripoli en Libye, qui a fait neuf morts, demandant à ce que les responsables soient traduits devant la justice.
Neuf personnes, dont cinq étrangers (un Américain, un Français, deux femmes de nationalité philippine et un Sud-Coréen) ont été tuées dans l’attaque de plusieurs heures, revendiquée par le groupe Etat islamique, contre un hôtel du centre de Tripoli. Un nouvel exemple du chaos régnant en Libye. L’émissaire de l’ONU, Bernardino Leon, cherche à obtenir notamment un accord sur la formation d’un gouvernement d’unité en Libye qui est plongée dans l’anarchie depuis le renversement de Mouammar Kadhafi en 2011.
La branche libyenne du groupe jihadiste EI a affirmé sur Twitter que ses membres avaient pris d’assaut l’hôtel, selon le Centre américain de surveillance des sites islamistes SITE.

Livré aux milices, le pays est dirigé par deux parlements et deux gouvernements rivaux, l’un proche de la coalition de milices Fajr Libya (Aube de la Libye), qui contrôle la capitale libyenne et l’autre, reconnu par la communauté internationale, qui siège dans l’est du pays.

Patrice Zehr

Voir aussi

Etats-Unis Le bilan des décès franchit le cap des 200 mille morts

Les États-Unis franchissent le cap des 20 millions de cas du Covid-19

Les États-Unis ont débuté l’année 2021 en franchissant vendredi un nouveau seuil sinistre avec 20 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.