Les efforts de SM le Roi en faveur de la question palestinienne salués par le Groupe arabe à l’ONU

Groupe arabe,ONU,Roi Mohammed VI,Comité Al-Qods,Gaza,paix,sécurité,Jérusalem,Palestine,Israël

Le aux Nations Unies a salué, lundi, les efforts soutenus de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du , en faveur de la question palestinienne.

Cette déclaration a été faite par l’ambassadeur, représentant permanent de la Jordanie à l’ONU, Mahmoud Daifallah Hmoud, qui préside le pour le mois d’août, lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée aux derniers événements survenus dans la bande de .

L’ambassadeur jordanien a indiqué que la récente escalade à est le reflet d’une situation qui ne peut pas durer, à savoir l’absence de la solution à deux États comme seule voie permettant l’établissement d’un État palestinien indépendant, souverain et géographiquement connecté, sur les lignes du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est comme sa capitale.

Cette solution est le seul moyen de résoudre le conflit et de parvenir à une paix juste et globale, a-t-il affirmé, notant que “la paix ne sera pas atteinte en sapant la solution à deux États par la poursuite des colonies, la confiscation de terres et l’expulsion des Palestiniens de leurs maisons”.

Palestine : Une honte inexpiable

“La paix et la sécurité pour tous passent par un retour à des négociations sérieuses et efficaces pour parvenir à une solution à deux États, qui incarne l’État palestinien indépendant et souverain sur les lignes du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale, et ce conformément aux résolutions de la légitimité et du Conseil de sécurité et à l’Initiative de paix arabe”, a indiqué le diplomate jordanien.

Le affirme aussi “la centralité de la cause palestinienne pour l’ensemble du monde arabe, ainsi que l’identité arabe, islamique et chrétienne d’Al-Qods-Est occupée, capitale de l’Etat de Palestine”, a indiqué l’ambassadeur, ajoutant que le Groupe insiste aussi sur le droit de la Palestine de jouir de la pleine souveraineté sur l’ensemble des ses territoires occupés en 1967, y compris Al-Qods-Est, son espace aérien et maritime ainsi que ses ressources naturelles et ses frontières avec les pays voisins.

Il a également souligné la nécessité d’une action internationale immédiate pour arrêter l’escalade, dont les conséquences catastrophiques affecteront tout le monde.

Hilale devant l’AIEA | Le droit nucléaire doit être au centre de l’attention de la communauté internationale dans un monde en pleine mutation

Par ailleurs, le Groupe arabe s’est félicité de la trêve à , tout en saluant le rôle de l’Égypte sur cette question. Il a également remercié le Qatar et les pour leur rôle visant à rétablir le calme et la sécurité dans la bande de .

Le Groupe a, en outre, mis en avant les efforts continus du Royaume hachémite de Jordanie pour préserver le statut historique et juridique des lieux saints islamiques et chrétiens dans le cadre de la tutelle hachémite de SM le Roi Abdallah de Jordanie.

LR/MAP

Voir aussi

RASD,Kenya,Raila Odinga

Révocation de la reconnaissance de la pseudo “RASD” par le Kenya | Raila Odinga dément avoir attaqué la décision du Chef de l’Etat

Raila Odinga, leader de la Coalition Azimio La Umoja et principal rival de William Ruto …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...