L’économie nationale a fait preuve de solidité grâce aux choix de développement du pays

économie marocaine,Chef du gouvernement

L’économie nationale a fait preuve de résilience et de fondamentaux solides face aux crises successives, grâce aux choix de développement opérés par le durant les deux dernières décennies, sous le leadership de Sa Majesté le , a indiqué, lundi, le , .

En réponse à une question centrale à la Chambre des Représentants sur “la situation de l’économie nationale à l’aune des changements climatiques et géostratégiques”, lors d’une séance plénière consacrée aux questions orales mensuelles adressées au , M. Akhannouch a mis en exergue la réaction rapide et proactive de SM le Roi face à la crise sanitaire mondiale, et Son souci d’en faire l’occasion pour lancer une nouvelle génération de réformes, dans le cadre d’un Nouveau modèle de développement, qui érige l’autonomisation des citoyens en un objectif principal de l’ensemble des politiques.

Ces facteurs ont permis une reprise rapide de l’économie nationale, comme en témoignent les indicateurs à fin 2021 et début 2022, a souligné M. Akhannouch, relevant, dans ce sens, que le produit intérieur brut (PIB) non agricole devrait maintenir sa dynamique prévue par la loi de 2022.

Et d’ajouter que les indicateurs conjoncturels actuels confirment la tendance positive de l’économie nationale, eu égard à l’amélioration des activités industrielles durant les trois premiers mois de cette année, en particulier, les secteurs de l’Énergie, le Bâtiment et Travaux publics (BTP), les Mines, l’agroalimentaire, le textile et l’aéronautique.

Lire aussi
Consultations pour la formation du nouveau gouvernement | Akhannouch rencontre le SG du MDS

En outre, poursuit M. Akhannouch, l’investissement connaît une évolution positive, reflétée par la hausse des importations de biens d’équipement et des produits semi-finis, de respectivement 18,5% et 52% à fin février 2022, comparativement à la même période un an auparavant.

Le secteur du BTP a connu, pour sa part, une augmentation des ventes de ciment de l’ordre de 5,8%, en glissement annuel, à fin février 2022, a précisé M. Akhannouch, notant que les exportations des dérivés de phosphate se sont accrues de 96% à fin février 2022, par rapport aux deux premiers mois de 2021.

Les exportations de l’agroalimentaire, le textile, l’aéronautique, les industries électroniques et électriques et l’automobile ont marqué, quant à elles, des hausses respectives de 13,8%, 26%, 53%, 23% et 4%.

En ce qui concerne la demande intérieure, le a fait état de l’amélioration de la consommation des ménages, grâce à la tendance positive des principaux déterminants du revenu et les mesures prises par le pour préserver le pouvoir d’achat des ménages marocains.

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont maintenu, quant à eux, leur niveau élevé, pour atteindre 13,1 milliards de dirhams à fin février 2022.

LR/MAP

Voir aussi

subventions,gouvernement

Adoption d’un projet de décret relatif à la rationalisation de l’octroi des subventions directes de l’État

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...