Le soutien aux radios privées au centre d’une réunion entre la FMM et le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports

Presse marocaine : Othman El Ferdaous à gazouillé

Les mesures de soutien aux radios privées au titre de 2021, ont été au centre d’une réunion, lundi à Rabat, entre le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, Othman El Ferdaous, et une délégation de la Fédération marocaine des médias (FMM) conduite par M. Kamal Lahlou.

Au cours de cette réunion, l’accent a été mis sur l’importance du soutien aux radios privées au cours de cette année, d’autant plus qu’elles dépendent largement en matière de paiement d’une partie des indemnisations et des salaires sur la patente, une norme qui n’a pas été adoptée par le Comité de veille économique, étant donné que le code du travail ne tient pas compte de cette catégorie de salariés, même si elle a été créée pour soutenir et encourager l’auto-entrepreneur, indique un communiqué de la FMM.

Il a noté que M. El Ferdoaus a mis en exergue les efforts et les résultats engrangés par la Fédération marocaine des Médias, louant les relations entre les stations de radio et la Haute Autorité de la communication Audiovisuelle, et bureau marocain du droit d’auteur.

Le ministre a fait part, à cette occasion, de sa détermination à étudier les sujets abordés au cours de cette réunion, au service du secteur national des médias.

Pour sa part, M. Lahlou a passé en revue les efforts et les réalisations accomplies lors du précédent mandat de la Fédération, ainsi que les programmes proposés dans le cadre de l’actuel mandat.

Il a de même abordé la situation des radios privées en cette période marquée par de nombreuses difficultés liées aux effets de la pandémie de coronavirus.

Les dommages subis par les radios privées ont également été abordés, en raison de l’injustice dans le domaine de la publicité, car le Fonds de développement audiovisuel a été orienté pour inclure la notion de secteur public, ayant entrainé l’exclusion du secteur privé opérant dans le domaine audiovisuel, ajoute le communiqué.

Il a indiqué qu’il a été remédié à cette situation dans la loi de finances actuelle, appelant à plus d’efforts pour rendre justice aux radios privées en établissant leur propre temps de diffusion nocturne, lors duquel le soutien dont bénéficie le secteur public subventionné par l’État doit être interrompu.

LR/MAP

Voir aussi

Langue française | Deux marocains remportent le prix de l’éloquence

Deux lycéens, Malak Belahcen et Amine Lehna, ont été proclamés vainqueurs à la phase finale …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.