Le renforcement des relations maroco-britanniques au menu d’un entretien entre Talbi Alami et Lord Tariq Ahmad de Wimbledon

Le renforcement des relations maroco-britanniques a été au menu d’un entretien, mercredi à Londres, entre le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, et le ministre d’État britannique pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, l’Asie du Sud et les Nations unies, Lord Tariq Ahmad de Wimbledon.

Lors de cette entrevue, les deux responsables se sont félicités des liens d’amitié historique entre le Maroc et le Royaume-Uni et de l’état actuel des relations bilatérales, qui connaissent un élan remarquable.

Tout en insistant sur le rôle des parlements dans la promotion de la démocratie, de la paix et de la sécurité, MM. Talbi Alami et Lord Ahmad ont évoqué les moyens de renforcer les relations de coopération parlementaire entre les institutions législatives des deux pays.

Cet entretien, qui s’est déroulé en présence de l’ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni, Hakim Hajoui, a également été l’occasion d’aborder de nombreuses questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Maroc-Belize | Renforcer la coopération bilatérale

Le président de la Chambre des représentants effectue une visite de travail au Royaume-Uni du 11 au 13 juillet, lors de laquelle il a notamment rencontré le président de la Chambre des communes, Lindsay Hoyle, ainsi que le Secrétaire général de l’association parlementaire du Commonwealth, Stephen Twigg.

Ces réunions avaient pour but, entre autres, de renforcer la coordination au sein des organisations parlementaires régionales et internationales, de favoriser le partage et l’échange d’expériences tant au niveau politique qu’administratif, de faire connaître les chantiers stratégiques lancés par le Maroc et d’exposer l’expérience institutionnelle du Royaume.

LR/MAP

,

Voir aussi

sitail ifri

Le partenariat stratégique renforcé entre le Maroc et la France en débat à l’IFRI

L’Institut français des relations internationales (IFRI) a organisé, mercredi, un débat de haute facture avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...