L’ONU adopte un pacte mondial en faveur des réfugiés, sans Etats-Unis et Hongrie

L’ONU adopte un pacte mondial en faveur des réfugiés, sans Etats-Unis et Hongrie

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté lundi à une très grande majorité mais sans les Etats-Unis et la Hongrie un Pacte mondial sur les réfugiés visant à améliorer leur gestion internationale, un texte qui n’a pas suscité les passions enflammées ayant entouré le Pacte mondial sur les migrations. La résolution sur ce Pacte sur les réfugiés a été approuvée par 181 pays, deux ont voté contre –les Etats-Unis et la Hongrie– et trois se sont abstenus.

Comme celui sur les migrations, le Pacte mondial sur les réfugiés n’a pas de valeur contraignante. Les deux textes découlent d’une Déclaration de New York adoptée à l’unanimité en 2016 par les 193 membres de l’ONU et qui visait à améliorer leur aptitude à mieux accueillir réfugiés et migrants et à faciliter le cas échéant leur retour dans leur pays d’origine. Rédigé sous la houlette du Haut commissariat aux réfugiés, basé à Genève et dirigé par l’Italien Filippo Grandi, le Pacte mondial sur les réfugiés vise à favoriser une réponse internationale adéquate aux mouvements massifs de réfugiés et aux situations de réfugiés prolongées.

Il va permettre “de renforcer l’assistance et la protection des 25 millions de réfugiés recensés dans le monde”, indique à l’AFP la présidente de l’Assemblée générale de l’ONU, l’Equatorienne Maria Fernanda Espinosa. Le document comprend quatre objectifs essentiels: alléger les pressions exercées sur les pays d’accueil, accroître l’autonomie des réfugiés, élargir l’accès à des solutions faisant appel à des pays tiers et aider à créer dans les pays d’origine les conditions nécessaires au retour des réfugiés dans la sécurité et la dignité.

Contrairement au document sur les migrants, les Etats-Unis ont participé aux négociations sur celui sur les réfugiés qui ont duré dix-huit mois. Le Pacte sur les migrants, adopté en juillet à l’unanimité moins les Etats-Unis et dont se sont retirés depuis plusieurs pays, doit faire l’objet mercredi d’une ratification à l’Assemblée générale de l’ONU.

Avec AFP

Voir aussi

Les USA soutiennent le Maroc pour un règlement au Sahara

Sahara | Les Etats-Unis «continue à soutenir le processus de l’ONU pour une solution juste et durable au différend de longue date au Maroc»

Les Etats-Unis «vont continuer à soutenir le processus onusien en vue d’une solution juste et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.