Le patrimoine de Rabat célébré au Salon International de l’Édition et du Livre

Patrimoine,Rabat,Salon International de l’Édition et du Livre,UNESCO,SIEL 2022

La Fondation pour la Sauvegarde du patrimoine culturel de Rabat anime, mardi et mercredi, un atelier dédié aux collégiens de la capitale dans le cadre de son programme “Je découvre mon patrimoine”, à l’occasion du Salon international de l’édition et du livre (2-12 juin).

Ce programme, mis en place par la Fondation que préside Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, est initié en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication et l’UNESCO.

Il propose pour la première fois au Maroc l’adaptation du kit de l’organisation internationale au patrimoine de Rabat et ses nombreuses représentations, indique la Fondation dans un communiqué.

Grâce à sa démarche volontaire, la 1ère édition de ce programme a connu la participation de 3.720 élèves de 62 collèges de Rabat, Salé et Témara.

Ces collégiens ont pu découvrir le patrimoine culturel de Rabat sous la conduite de leurs enseignants par le biais d’un ensemble d’activités du kit : recherche, rédaction, analyse, observation et visite de 8 sites de la ville, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit des remparts et portes Almohades, Kasbah des Oudaïa, la médina, le site archéologique du Chellah, le Quartier Habous de Diour Jamaâ, la ville nouvelle, le jardin d’essais botaniques et la mosquée Hassan.

** Ce n’est pas Ebola !

En outre, la Fondation a proposé aux écoliers de découvrir son programme “Je dessine mon patrimoine” qui traite annuellement une thématique pour la sauvegarde du patrimoine culturel de Rabat et qui a choisi cette année le thème “Patrimoine et climat”.

Ce programme, mis en place par la Fondation en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, du préscolaire et des sports et ICOMOS Maroc, vise à sensibiliser les écoliers à travers la réalisation de dessins artistiques.

Cette année, 600 enfants de 20 écoles primaires ont participé au programme en dessinant le patrimoine paysager de la ville: Nouzhat Hassan, le Jardin d’Essais botaniques, le Jardin du Chellah et les Jardins andalous de la Kasbah des Oudaïas.

LR/MAP

,

Voir aussi

presse,édition,imprimerie,distribution

Le soutien public à la presse et l’édition vise à augmenter la résilience des entreprises de presse

Le soutien public aux secteurs de la presse, de l’édition, de l’imprimerie et de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...