Le Maroc sera toujours aux côtés des institutions libyennes légitimes

maroc-libye

Le Royaume du , conformément aux Hautes Instructions de SM le , se tiendra toujours aux côtés des institutions libyennes légitimes et soutiendra les efforts internationaux visant à résoudre la crise que traverse ce pays du Maghreb, dans le cadre de ce qui a été convenu entre les différentes parties libyennes, notamment la tenue des élections à leur date prévue, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la africaine et des Marocains résidant à l’étranger, .

“Le considère que l’organisation des élections doit être l’objectif principal de la prochaine étape en Libye”, a souligné M. Bourita dans une déclaration à la à l’issue de ses entretiens avec le président de la Chambre des représentants libyenne, , mettant l’accent sur la nécessité de l’adhésion de toutes les institutions libyennes aux préparatifs de ces échéances pour qu’elles puissent se dérouler dans les meilleures conditions.

Entretiens maroco-suisses à Berne et signature de deux accords de coopération

Le , a-t-il ajouté, est en contact permanent avec toutes les institutions libyennes, y compris la Chambre des représentants en tant qu’institution clé dans le processus de préparation des élections en Libye (législatives et présidentielle), qui devront permettre aux Libyens d’élire les institutions qui les représentent.

Pour sa part, M. Saleh a affirmé que le Maroc joue un rôle central dans le processus de règlement de la crise libyenne, ajoutant que “le Royaume nous accompagne au quotidien et est en contact permanent avec nous pour atteindre cet objectif”.

Il a salué, à cet égard, le rôle majeur joué par le Maroc dans ce dossier, sous la conduite de SM le , se félicitant des positions historiques du Royaume et de son soutien en vue de la concrétisation de la volonté du peuple libyen pour la tenue des élections présidentielle et législatives.

M. Aguila a, en outre, souligné la nécessité de tenir ces élections à leur date prévue (24 décembre), sous la supervision de la communauté internationale, tout en veillant à ce que ces scrutins soient honnêtes, notant que toutes les mesures ont été prises en prévision de ces échéances.

Le Conseil exécutif de l’UA poursuit à Addis-Abeba les travaux sa 40eme session ordinaire avec la participation du Maroc

“Il n’est de solution à la crise libyenne que d’organiser des élections législatives et présidentielle honnêtes qui donneront lieu à des institutions ayant le soutien de tous les Libyens et qui œuvreront à la réconciliation et à l’unification des institutions de l’État”, a-t-il insisté.

“Nous comptons beaucoup sur le rôle et le soutien du Maroc pour tenir ces échéances à leur date prévue et permettre au peuple libyen de choisir ses représentants avec transparence et honnêteté”, a conclu M. Saleh.

LR/MAP

Voir aussi

Libye,Maroc

Principaux points de l’accord à Rabat sur la mise en œuvre des dispositions du dialogue inter-libyen de Bouznika

Voici les principaux points de l’accord pour la mise en œuvre des dispositions du dialogue …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...