Le Maroc participe au 3e Forum économique et de coopération arabe avec les pays d’Asie centrale et l’Azerbaïdjan

Le 3e Forum économique et de coopération arabe avec les pays d’Asie centrale et la République d’Azerbaïdjan s’est tenu, mardi à Doha, avec la participation des pays membres, dont le Maroc.

Le Maroc a été représenté à cette rencontre par une délégation conduite par l’ambassadeur du Royaume en Égypte, représentant permanent auprès de la Ligue arabe, Mohamed Ait Ouali.

S’exprimant à l’ouverture de ce Forum, M. Ait Ouali a indiqué que cette réunion constitue un maillon supplémentaire dans la coopération arabe avec les pays d’Asie centrale et la République d’Azerbaïdjan, basée sur les liens historiques de coopération fructueuse, le dialogue, la non-ingérence dans les affaires internes des pays, et l’engagement à respecter la souveraineté des États, leur indépendance et leur intégrité territoriale pour un avenir prometteur sur tous les plans, répondant aux aspirations des peuples à davantage de développement, de prospérité et de stabilité.

Mettant en avant les mutations rapides et les grands défis sur la scène internationale, avec leur lot de répercussions sur la région arabe, les pays d’Asie centrale et la République d’Azerbaïdjan, il insisté sur la nécessité d’appréhender ce Forum en tant qu’opportunité d’échanger les points de vue sur les questions d’intérêt commun, d’impulser davantage la coopération économique, culturelle et sociale, et de renforcer les relations commerciales.

SM le Roi a joué un rôle déterminant et constructif dans l’ouverture d’une nouvelle étape du partenariat maroco-espagnol

Dans ce sens, M. Ait Ouali a précisé que le Royaume veille à donner une forte impulsion à la coopération avec ces pays, à travers le renforcement des échanges commerciaux, l’encouragement de l’investissement, l’adhésion du secteur privé à la création d’opportunités de coopération, et l’échange des expériences et d’expertises dans plusieurs secteurs. Il s’agit aussi de tirer profit des expériences réussies accumulées par le Maroc dans plusieurs domaines, notamment dans les énergies renouvelables, l’agriculture et l’économie verte, a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, il a souligné que le Forum se tient dans une conjoncture marquée par la situation douloureuse que vit le peuple palestinien, notant que le règlement de la cause palestinienne, conformément aux résolutions de la légalité internationale et dans le cadre de la solution à deux États, demeura la clef de voûte pour une paix globale, juste et durable dans la région du Moyen-orient.

Le Royaume du Maroc, dont le Souverain SM le Roi Mohammed VI préside le Comité Al-Qods, n’a eu de cesse de réitérer la nécessité de se départir de la logique de conflit pour faire prévaloir la paix, qui passe par une solution juste à la cause palestinienne, a-t-il relevé.

Nouakchott | Ouverture de la 27ème session "CGLU Afrique" avec la participation du Maroc

A cet égard, il a rappelé que SM le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, a souligné, à plusieurs reprises, l’importance de préserver le statut juridique et historique de la Ville sainte, et le rejet catégorique des mesures unilatérales.

Pour sa part, le Secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a fait observer que la région arabe, les pays d’Asie centrale et la République d’Azerbaïdjan constitue un espace géographique, civilisationnel et culturel particulier.

Après avoir souligné que le Forum se tient dans un contexte marqué par des défis et crises multiples, il a attiré l’attention sur les développements dangereux dans les territoires palestiniens, appelant, dans ce sens, à un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

LR/MAP

,

Voir aussi

Conflit,Moyen-Orient,ONU,Antonio Guterres,Israël,Palestine

Conflit au Moyen-Orient | Guterres réitère son soutien à une solution à deux Etats

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a réaffirmé, mardi à New York, son …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...