L’accord de Skhirat mis en avant lors de la Conférence internationale de Paris sur la Libye

Dialogue inter-libyen,Crise Libyenne,maroc-libye,Paris,Accord de Skhirat

L’accord politique de Skhirat de 2015, qui a jeté les bases de la réconciliation entre les différents protagonistes de la crise libyenne, a été mis en avant lors de la Conférence internationale sur la Libye, tenue vendredi à Paris.

Cet accord, considéré comme le référentiel de base pour tout règlement politique de la crise libyenne, a notamment été cité par le président français Emmanuel Macron parmi les différentes initiatives internationales menées ces dernières années en vue de sortir la Libye de la crise politique dans laquelle ce pays a sombré depuis la chute du régime Kadhafi.

“Un grand travail a été conduit ces dernières années auquel nous avons tous participé, avec plusieurs initiatives; La Celle-Saint-Cloud à Paris en 2017 et 2018; à Palerme; à Berlin; à Tripoli récemment. Je n’oublie pas l’initiative du Caire et les accords de Skhirat…”, a déclaré le chef de l’Etat français lors de la conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président du conseil des ministres italien Mario Draghi, le Président du Conseil Présidentiel libyen Mohamed El-Menfi et le premier ministre libyen Abdelhamid Dbeibah.

En outre, dans leur déclaration finale sanctionnant les travaux de cette conférence internationale, les participants ont fait référence à l’accord inter-libyen conclu à Skhirat, considéré par le Conseil de sécurité de l’ONU comme le “seul cadre viable pour mettre un terme à la crise politique en Libye”.

Lire aussi
** Forum Maroc-France

“Nous prenons acte, depuis l’Accord politique libyen de 2015 (accord de Skhirat ndlr), des résultats des conférences de Paris et de Palerme et des autres initiatives internationales et régionales sur la Libye”, soulignent dans leur déclaration finale les participants à cette conférence internationale, co-organisée par la France, l’Italie, l’Allemagne et la Libye.

Le ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger, Nasser Bourita a représenté SM le Roi Mohammed VI aux travaux de cette conférence internationale.

A cette occasion, M. Bourita a présenté l’approche royale pour la résolution de la crise libyenne et la volonté du Souverain de faire du Maroc une terre d’accueil pour le dialogue inter-libyen.

Le ministre a souligné aux participants à cette conférence, que SM le Roi Mohammed VI suit de près les développements en Libye et encadre de sa vision Royale l’engagement du Maroc qui ne s’est jamais démenti.

A rappeler que l’objectif de la conférence de Paris est d’apporter un soutien international à la poursuite de la transition politique engagée et à la tenue des élections selon le calendrier prévu.

LR/MAP

Voir aussi

OMS,Omicron

Covid-19 | Le variant Omicron confirmé dans 23 pays (OMS)

Le nouveau variant Omicron a été confirmé dans 23 pays et leur nombre devrait augmenter, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...