La société africaine de réassurance tient la 45ème réunion de son assemblée générale

La Société Africaine de Réassurance (Africa Re), a tenu la 45ème réunion de son assemblée générale, à Rabat, sous l’égide du ministère de l’Économie et des Finances.

L’ouverture de l’assemblée général d’Africa Re a connu la présence de hauts représentants de plusieurs gouvernements africains, à savoir la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah, le président du Conseil d’administration et de l’assemblée générale d’Africa Re et actuel ministre des Finances de la République Arabe d’Egypte, Mohamed Maait, ainsi que le Président de l’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS), Othman Khalil El Alamy, indique un communiqué d’Africa Re.

Au cours de cet événement panafricain majeur, ont été exposées les principales évolutions du Groupe Africa Re, ainsi que le bilan des activités d’assurance et de réassurance dans le continent africain.

A cette occasion, Mme Fettah a indiqué que “plus qu’une assemblée, c’est un réel rendez-vous avec les acteurs de l’industrie et de l’assurance. Comme vous le savez, les thématiques sur lesquelles notre continent est interpellé ont beaucoup évolué ces dernières années”.

“Avant la pandémie du covid-19, l’Afrique ouvrait déjà pour devenir plus inclusive et durable, tel que prévu dans les objectifs pour le développement durable à l’horizon 2030 et dans l’agenda 2063 l’Union africaine”, a souligné la ministre, citée dans le communiqué, notant que “cet état de fait nous interpelle tous, les pouvoirs publics et acteurs privés sur le besoin de fédérer nos efforts pour accélérer les réformes structurelles nécessaires au renforcement de la résilience de nos pays, gage de prospérité de notre continent à long terme”.

Pour sa part, le vice président du Conseil d’administration et de l’assemblée générale d’Africa Re, Bakary Kamara a assuré que “c’est un grand plaisir pour moi de prendre la parole devant vous aujourd’hui, dans la ville de Rabat, pour réfléchir aux activités de notre organisation panafricaine, Africa Re”.

“Après 1980, 1995 et 2012, nous sommes de retour en 2023 au Royaume du Maroc, un pays qui a tant contribué à l’unité de l’Afrique et qui a été à l’avant-garde de nombreuses initiatives panafricaines”, a-t-il ajouté, notant qu’en tant que l’une des cinq premières économies africaines, le Royaume du Maroc a toujours soutenu diverses initiatives commerciales intra-africaines. L’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) en est un exemple récent.

Africa Re, dont le Maroc est membre fondateur depuis 1976, est une compagnie de réassurance intergouvernementale panafricaine. Elle a été créée suite à une recommandation de la Banque africaine de développement (BAD), pour développer le secteur des assurances et de la réassurance en Afrique, en augmentant les capacités de souscription et de rétention et pour contribuer au développement économique du continent, relève le communiqué.

La compagnie panafricaine a été créée par les plénipotentiaires de 36 États membres de l’OUA (l’ex Organisation de l’Unité Africaine) et la Banque Africaine de Développement (BAD), Africa Re compte aujourd’hui en tant qu’actionnaires, la BAD, 42 États Africains, 113 compagnies d’assurances et de réassurance africaines et 3 actionnaires d’envergure mondiale, à savoir le Groupe AXA, le Groupe Canadien Fairfax Financial Holdings et le premier Assureur mondial Allianz SE qui cumulent 23% du capital.

Africa Re, qui est le premier réassureur en Afrique et dans la région MENA, jouit d’une solidité financière et d’une note de crédit comparables à celles des grands réassureurs internationaux, avec une notation de “A–” attribuée par l’agence Standard &Poor’s et “A” selon l’agence A.M. Best.

En 2022, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de près de 1 milliard de dollars américains.

Avec son siège social à Lagos (Nigeria), Africa Re opère à travers sept bureaux régionaux à travers l’Afrique, Casablanca (Maroc), Dubaï (Émirats arabes unis), Abidjan (Côte d’Ivoire), Nairobi (Kenya), Lagos (Nigeria), le Caire (Égypte) et Ébène (Maurice). En outre, Africa Re dispose également d’un bureau local à Addis-Abeba (Éthiopie) et d’un bureau de représentation en souscription à Kampala en Ouganda.

Elle dispose également de trois filiales (Africa Re South Africa Limited à Johannesburg (Afrique du Sud), Africa Retakaful au Caire (Egypte) et Africa Re Underwriting Agency Limited à Dubaï (Émirats Arabes Unis).

Et de rappeler que la Société africaine de réassurance (Africa Re) a réalisé un bénéfice net de 31,98 millions de dollars américains au premier trimestre 2023.

LR/MAP

,

Voir aussi

Maroc,France,Transition énergétique

Transition énergétique | Le renforcement de la coopération maroco-française au centre d’entretiens de Benali à Paris

Le renforcement de la coopération entre le Maroc et la France dans le domaine de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...