La coopération dans le secteur de l’énergie électrique au centre d’une rencontre entre l’ONEE et la BID

La coopération dans le secteur de l’énergie électrique a été au centre d’une rencontre, lundi à Rabat, entre le Directeur Général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi et le Président du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), Muhammed Sulaiman Al Jasser, en visite officielle au Maroc où il a pris part aux Assemblées Annuelles du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, tenues du 9 au 15 octobre à Marrakech.

Les échanges ont porté sur les principales réalisations de l’ONEE dans le domaine de l’énergie électrique ainsi que la réussite des grands projets structurants pour accompagner le développement socio-économique du Royaume, indique un communiqué de l’ONEE, notant que les deux parties ont réitéré leur engagement pour le développement de programmes de coopération ambitieux et le renforcement de leur partenariat dans le secteur de l’énergie électrique.

A cette occasion, M. El Hafidi a présenté les principaux choix stratégiques retenus par le Maroc pour relever les grands défis à venir dans le secteur de l’énergie et accompagner son développement durable, ainsi que les principaux projets en cours de développement par l’ONEE et pouvant constituer des opportunités de coopération avec la BID, souligne le communiqué.

Hub Maroc Atouts et carences

La contribution de la BID au financement des projets en énergie électrique de l’ONEE a débuté en 2001, rappelle la même source, précisant qu’elle a concerné, particulièrement, le programme d’électrification rurale globale, les centrales de production électrique ainsi que les réseaux de transport et de distribution électrique et ce, pour un montant total d’environ 972 millions d’Euros, soit l’équivalent d’environ 10,8 milliards de Dirhams. Ce financement a permis la réalisation de plusieurs projets stratégiques et à forte valeur ajoutée dans diverses régions du Royaume, explique l’ONEE.

Sur un autre plan, et en s’inscrivant pleinement dans la vision Royale qui fait de l’Afrique une priorité stratégique, l’ONEE et la BID ont conclu, en 2018, l’accord de mise en œuvre de l’initiative commune d’appui à l’électrification rurale en Afrique Sub-Saharienne qui vise à initier et impulser des programmes d’électrification rurale portés par les gouvernements des pays d’Afrique Sub-Saharienne, poursuit le communiqué, faisant savoir qu’en vertu de cet accord, les deux parties apportent l’appui nécessaire aux projets d’électrification rurale éligibles à l’initiative par le biais de leur structuration, la réalisation des études qui s’y rapportent, la formation et le développement de capacités. L’initiative qui couvre, en premier lieu, les projets utilisant les énergies renouvelables, a démarré avec des programmes développés conjointement au Mali, au Niger et au Tchad.

ONEE 16 milliards pour l’eau potable

Par ailleurs, le Directeur Général de l’ONEE et le Président du Groupe de la BID ont effectué une visite de terrain à la Centrale Turbines à Gaz de Kénitra, selon le communiqué.

A rappeler que l’ONEE a bénéficié en 2009 d’un financement de 148 millions d’Euros (environ 1,65 milliard de Dirhams) de la part de la BID pour la réalisation de la Centrale Turbines à Gaz de Kénitra d’une puissance installée de 300 MW. Le coût global pour la réalisation de cette centrale s’élevait à environ 190 millions d’Euros, soit 2,1 milliards de Dirhams.

LR/MAP

,

Voir aussi

Signature d’accords pour l’installation de deux projets chinois à la Cité Mohammed VI Tanger Tech

Des accords pour l’installation de deux projets industriels d’envergure à la Cité Mohammed VI Tanger …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...