Iran : Le bilan américain

Iran : Le bilan américain

Les Américains ont accusé  le régime de Téhéran d’avoir tué plus de 1.000 Iraniens lors de la répression «brutale» de la contestation qui a éclaté mi-novembre, un bilan bien supérieur à ceux évoqués jusqu’ici. L’émissaire américain pour l’Iran Brian Hook, a toutefois reconnu que ce bilan n’était «pas certain, car le régime bloque l’information».

«Des milliers d’Iraniens ont été blessés. Et au moins 7.000 manifestants ont été placés en détention», a encore avancé l’émissaire, appelant la République islamique à les libérer «immédiatement», ainsi que tous les «prisonniers politiques». «C’est terrible», «ils tuent beaucoup de gens et ils arrêtent des milliers de leurs propres citoyens dans une répression brutale», a ensuite commenté le Président américain Donald Trump.

La contestation a éclaté le 15 novembre dès l’annonce d’une forte hausse du prix de l’essence, en pleine crise économique aggravée par les sanctions américaines et a touché une centaine de villes. Les autorités, qui avaient bloqué Internet durant les manifestations, ont dit avoir rapidement ramené l’ordre. Amnesty International a estimé qu’au moins 208 personnes avaient été tuées par les forces de l’ordre iraniennes, tout en affirmant que «le bilan réel» de cette «horrible tuerie» était «vraisemblablement supérieur».

PZ

Voir aussi

Portugal Espagne

Le Portugal enregistre le nombre le plus élevé de contaminations depuis février

Secoué depuis plusieurs semaines par une avancée inquiétante de coronavirus due au variant Delta, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.