Sahel : Macron veut reprendre la main

Sahel : Macron veut reprendre la main

Après l’, en mort cérébrale, selon lui, veut tout remettre à plat au . Pour le Président français, c’est le terrorisme qu’il faut combattre. «La légitimité de la présence de la et de nos armées au est confirmée, il s’agit toujours d’un défi à notre sécurité», a-t-il dit.

«Notre responsabilité est d’y faire face, mais pas seuls, nous devons donc à très court terme redéfinir le cadre et les convictions de notre engagement, notamment avec les cinq pays», a-t-il ajouté en parlant du , du , de la Mauritanie, du Niger et du Tchad, où le dispositif est déployé.

Sur un ton ferme, il a demandé: «Que veulent-ils de nous ? Ont-ils besoin de nous ?», avant d’annoncer l’organisation à Pau le 16 décembre prochain d’un Sommet avec ces pays membres du G5 . «J’attends des réponses claires pour réévaluer notre engagement», a conclu le Président français, menaçant en creux d’ordonner un retrait s’il estimait insuffisantes les réactions des chefs d’État africains.

Lire aussi
Coupe du monde 2018 : Sixième confrontation de l'histoire entre la France et la Croatie

«Il y a eu plusieurs mouvements organisés par des groupes d’influence antifrançais, il y a eu des ministres…» précise même, dans un langage inhabituel,  en désignant à demi-mot les manifestations à Bamako et à Ouagadougou. 

PZ

Voir aussi

Costa Rica,Rodrigo Chaves,Maroc

Le Président de Costa Rica salue le leadership “très fort” de SM le Roi

Le président de Costa Rica, Rodrigo Chaves, a salué « le leadership très fort de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...