lundi 19 novembre 2018

Shady Khairallah, directeur commercial Monde du groupe Cloud Control

«Avec nos solutions, le secteur de la relation-client gagne en efficacité et en rentabilité»

Quels sont les facteurs qui vous ont décidés à faire du Maroc votre plate-forme africaine?

Le Maroc est, aujourd’hui, au centre de toutes les attentions. L’effervescence économique que connaît le pays touche plusieurs secteurs simultanément. Certains de ces secteurs sont liés et notre domaine d’activité, en l’occurrence la relation-client, se trouve être au centre du mix. Pour autant, ce n’est pas la seule raison qui nous a décidés à faire du Maroc notre plate-forme africaine. Nous avons remarqué que le Royaume justifiait d’une perméabilité accrue vis-à-vis des innovations technologiques. Le «frog jump» industriel auquel nous assistons est le produit de cette perméabilité. Ainsi, Cloud Control, de par sa position de précurseur des solutions en cloud appliquées aux métiers de l’outsourcing et conformément à sa stratégie d’expansion sur le continent, a décidé de faire du Maroc sa base de lancement des opérations africaines, anciennement concentrées en France.  

Que propose Cloud Control au secteur marocain et africain de la relation-client?

Cloud Control est leader des solutions software télémarketing dématérialisées en Fullcloud. Pour faire simple, cela signifie que nos solutions permettent de transformer n’importe quel terminal connecté en poste de travail complet, disposant des outils nécessaires, pour qu’un téléopérateur puisse s’acquitter de sa mission et ce, en contournant tous les obstacles liés à la présence physique et à la centralisation des processus. Grâce à des solutions comme les nôtres, le secteur de la relation-client gagne à la fois en efficacité et en rentabilité. Chez Cloud Control, nous développons ce type de solutions depuis les années 2001, alors que le monde découvrait à peine Google. Cette expérience cumulée nous a permis de comprendre les cycles d’évolution de ces technologies et de se positionner aux premières loges en éditant des solutions cloud incorporant les innovations les plus acérées. Les groupes présents au Maroc qui ont adopté nos solutions nous témoignent constamment leur satisfaction et nous font part des retombées positives en termes d’optimisation du temps et des moyens mobilisés pour la tenue de leurs activités. Ceci étant, nous remercions chaque jour nos clients des remontées-métier grâce auxquelles nous construisons l’avenir dès aujourd’hui.  

Quels sont les pays d’Afrique que Cloud Control vise prioritairement par cette réorganisation?

Actuellement, Cloud Control convoite la Côte d’Ivoire (Abidjan). Ce point d’implantations est stratégique pour le groupe. Investir dans la proximité s’est imposé comme une évolution naturelle de nos activités sur le continent. Nous opérons dans plusieurs pays d’Afrique à partir de nos bureaux présents dans le Royaume. Les centres d’appels qui nous connaissent depuis plus de 15 ans ont tous opté pour nos solutions, car nous donnons la priorité à l’innovation, à l’éthique et à la proximité avec nos clients et partenaires. Cloud Control est l’un des rares éditeurs détenus encore à 100% par le fondateur. Notre façon de faire n’a pas changé depuis la création du groupe en 2001.   

Quelle sont les spécificités de vos offres en illimité?

Nos offres ont évolué depuis bientôt 2 ans vers des Packs tout compris, Forfait licence CRM Numéro de téléphone et minutes illimité vers plusieurs destinations, ainsi que le support et la maintenance. Tout cela pour un prix unique, afin de permettre à tout centre d’appel d’acquérir une solution CRM Editeur de 17 ans d’expertises; ou bien à un jeune entrepreneur de pouvoir monter son centre à moindre coût. Toutes nos offres son packagées, y compris nos modules SMS Marketing et Quality Management qui permettent la «gammification» des agents et l’audit d’un centre d’appel, en passant par la surveillance, ainsi que la formation automatisée.

Propos recueillis par Mehdi Mouttalib

Voir aussi

Ahmed Ouayach, Président de la COMADER

«Voilà comment le secteur de l’agriculture évolue au Maroc»  Comment évolue, aujourd’hui, le secteur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.